Histoire de la philosophie française
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 618 pages
Poids : 760 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782262016999

Histoire de la philosophie française

chez Perrin

Paru le | Broché 618 pages

Tout public

Alain de Libera, Claude Morali, Marie-Frédérique Pellegrin et al.


Quatrième de couverture

Selon un préjugé tenace, la France ne serait pas un pays vraiment philosophique, et ses penseurs ne vaudraient pas Platon et Aristote pour la philosophie grecque, Kant et Hegel pour la philosophie allemande, Locke et Hume pour la philosophie anglaise. Cette affirmation est tout sauf justifiée. Il existe bel et bien une philosophie française, qui s'est illustrée, au-delà des «essayistes» que furent Montaigne ou Voltaire, par des figures comme celles de Descartes ou Malebranche, Rousseau ou Diderot, Bergson ou Sartre. D'où l'entreprise originale de Denis Huisman : dresser une histoire de la philosophie française, laquelle n'a jamais été aussi riche, aussi féconde. La philosophie française d'aujourd'hui se porte bien. C'est à en repérer les lignes, à marquer son originalité et à décrire ses évolutions que s'emploie cet ouvrage. Les six siècles sont traités par des spécialistes incontestables, avec la volonté de mettre à la portée d'un large public des problèmes et des œuvres qui le concernent directement. Ainsi aura-t-il entre les mains une introduction à la philosophie française répondant à toutes les questions qu'il peut se poser.

Biographie

Denis Huisman, à qui l'on devait déjà un monumental Dictionnaire des philosophes (plus de 4000 pages, 500 collaborateurs) et trente ouvrages d'histoire de la pensée, dont Les Pages les plus célèbres de la philosophie occidentale (Perrin), a été le maître d'œuvre de cette Histoire de la philosophie française, à laquelle ont participé Alain de Libera (professeur à l'Université de Genève, directeur d'études à l'Ecole pratique des Hautes Etudes) pour le Moyen Age ; Claude Morali (professeur honoraire) pour la Renaissance ; Marie-Frédérique Pellegrin (normalienne, maître de conférences à Lyon III) pour le XVIIe siècle ; Jean Lefranc (professeur honoraire à Paris I Panthéon Sorbonne, auteur d'un «Que sais-je ?» sur la philosophie française au XIXe siècle) pour les XVIIIe et XIXe siècles.