Historiciser le mal : une édition critique de Mein Kampf : nouvelle traduction, annotation critique, analyse historique Lire les informations techniques

Historiciser le mal : une édition critique de Mein Kampf : nouvelle traduction, annotation critique, analyse historique

chez Fayard

Relié XLV-847 pages
Paru le 26/05/2021
100,00
Disponible - Expédié sous 48h ouvrés

Historiciser le mal

Une édition critique de kampf

Historiciser le mal est un livre d'histoire sur une source fondamentale pour comprendre le XXe siècle, une analyse critique répondant à toutes les exigences scientifiques. Aujourd'hui, Mein Kampf, publié en 1925-1926, est tombé dans le domaine public. Des traductions obsolètes et fautives se vendent par milliers d'exemplaires en France chaque année et sont accessibles sur Internet.

Historiciser le mal est nécessaire : une équipe d'historiens de premier plan déconstruit ligne par ligne le livre d'Hitler. Ils en analysent en détail les différentes composantes : une autobiographie arrangée, l'histoire biaisée du mouvement nazi, un programme politique raciste, antisémite et belliciste. Ils expliquent comment cette « vision du monde » est à la fois la synthèse de certaines idées extrémistes en circulation à son époque et une oeuvre de propagande, écrite par un démagogue manipulant les foules. Ces idées contiennent en germe la pire tragédie du siècle.

Cette édition scientifique d'une ampleur inédite, codirigée par Florent Brayard et Andreas Wirsching, est le fruit d'un travail d'équipe ayant rassemblé une douzaine de chercheurs français et allemands pendant cinq ans. Elle comprend trois parties de taille équivalente :

  • une nouvelle traduction de Mein Kampf, élaborée par Olivier Mannoni en collaboration avec l'équipe scientifique,
  • un appareil critique de près de trois mille notes adaptées de l'édition critique allemande de référence publiée par l'Institut für Zeitgeschichte, qui encadrent cette traduction,
  • un ensemble de vingt-sept introductions de chapitre précédées par une introduction générale.

La Fondation Auschwitz-Birkenau, chargée de la conservation du site des camps de concentration et d'extermination d'Auschwitz-I et d'Auschwitz II-Birkenau, percevra la totalité des bénéfices de ce livre.

Historiciser le mal chez Fayard