Ici on noya les Algériens
facebook twitter

Ici on noya les Algériens

la bataille de Jean-Luc Einaudi pour la reconnaissance du massacre policier et raciste du 17 octobre 1961

de

chez le Passager clandestin

Collection(s) : Essais, enquêtes et manifestes

Paru le | Broché 284 pages

Tout public

Grand format Livre broché
18.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préfaces Edwy Plenel et Gilles Manceron


« Sous le pont Saint-Michel coule le sang. »

Paris, 17 octobre 1961, 20 h 30. À cinq mois de la fin de la guerre d'Algérie, des dizaines de milliers d'Algériens, hommes, femmes et enfants, manifestent pacifiquement contre le couvre-feu qui leur est imposé par le préfet de police Maurice Papon. La répression est d'une violence inouïe : onze mille personnes sont raflées, brutalisées et détenues dans des camps improvisés. Plus d'une centaine sont « noyées par balles » dans la Seine. Pourtant, le lendemain, les rapports officiels ne font état que de deux morts.

Face à ce mensonge d'État, un « simple citoyen » se fait chercheur. Il s'appelle Jean-Luc Einaudi. Pendant trente ans, ce « héros moral » surmonte les obstacles - omerta, archives verrouillées, procès... - pour faire connaître et reconnaître le crime d'État. C'est cette bataille intellectuelle, judiciaire et politique que retrace Fabrice Riceputi dans un récit documenté et passionnant.

Un combat à poursuivre à l'heure où la République s'obstine à refuser de regarder en face l'héritage raciste de la colonisation et où les violences policières continuent à se perpétrer en toute impunité.
Pendant 35 ans les répressions anti-algériennes du 17 octobre 1961 à Paris, faisant plusieurs morts et blessés, ont été étouffées. Seul Jean-Luc Einaudi, un historien amateur, réussit à obtenir une reconnaissance officielle des massacres en 1997, grâce à ses témoignages, notamment au procès Papon, et à ses enquêtes dans les archives de l'Etat. Prix du livre anticolonial 2016. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 284 pages
Poids : 370 g
Dimensions : 15cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36935-424-6
EAN : 9782369354246