Ils ne savent pas ce qu'ils font : le sinthome idéologique

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 374 pages
Poids : 426 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-13-073649-3
EAN : 9782130736493

Ils ne savent pas ce qu'ils font

le sinthome idéologique

de

chez PUF

Collection(s) : Perspectives critiques

Paru le | Broché 374 pages

Public motivé

22.00 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface d'Olivier Surel


Quatrième de couverture

«Ils ne savent pas ce qu'ils font» : telle est la définition la plus exacte que l'on puisse donner de la méconnaissance fondant toute idéologie. Une telle méconnaissance, pourtant, ne témoigne pas d'un aveuglement ou d'une ignorance. Au contraire, elle témoigne d'une jouissance - une jouissance qui naît paradoxalement de l'injonction de renoncer à toute jouissance. Là où on ne sait pas, on jouit - et là où on jouit, il y a «sinthome» (comme le disait Jacques Lacan), il y a symptôme de l'idéologie. Ainsi, par exemple, le Juif est-il le sinthome du nazi, ou le traître révisionniste le sinthome du stalinien. Des totalitarismes fasciste et soviétique jusqu'à l'économie libidinale de la prétendue postmodernité, les sinthomes idéologiques, ainsi que la jouissance louche qui les accompagne, sont partout. Dans Ils ne savent pas ce qu'ils font, Slavoj Zizek les traque avec sa virtuosité coutumière, passant sans vergogne d'Alfred Hitchcock à Woody Allen, de la tragédie du Titanic à celle de Tchernobyl, et de la théorie critique de l'École de Francfort à celle de Lacan. Un classique absolu, introuvable depuis vingt ans, et enfin réédité.

Biographie

Slavoj Zizek est l'un des plus célèbres et des plus controversés penseurs contemporains. Son oeuvre iconoclaste compte une cinquantaine de volumes, traduits et commentés dans le monde entier. De lui, les Presses universitaires de France ont publié Le plus sublime des hystériques («Travaux Pratiques», 2011) et Mes blagues, ma philosophie (2014).

Du même auteur : Slavoj Zizek