Indianisme et paysannerie en Amérique latine : socialisme et libération nationale
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 172 pages
Poids : 240 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84950-372-0
EAN : 9782849503720

Indianisme et paysannerie en Amérique latine

socialisme et libération nationale

de ,

chez Syllepse

Collection(s) : Mille marxismes

Paru le | Broché 172 pages

Public motivé

20.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Harry E. Vanden et Marc Becker | postface de Pierre Beaudet | textes réunis pas Pierre Beaudet | traduction de Roland Mignot


Quatrième de couverture

José Carlos Mariátegui, figure fondatrice du marxisme latino-américain nous a légué une pensée singulière, à rebours des orthodoxies qui ont dominé les différents conceptions se réclamant du socialisme. Le révolutionnaire péruvien enquête, sort des sentiers battus et relit l'histoire de son pays, une histoire complexe et longue, qui commence bien avant la colonisation espagnole. Puisant de l'inspiration dans les travaux d'indigénistes radicaux qui défendent le droit à l'autodétermination des Indiens, il établit une synthèse fascinante du marxisme et du nationalisme radical et indigéniste.

L'analyse de la réalité indienne est au coeur des contributions les plus originales de José Carlos Mariátegui. Il rend compte de la culture, de l'identité et du statut d'exploitées des premières nations des Amériques, éléments qui sont fondamentaux dans un système social et économique destiné à reproduire la domination des Blancs et des Métis.

Les textes de José Carlos Mariátegui sont complétés par un article d'Álvaro García Linera, vice-président de Bolivie, ancien guérillero et théoricien marxiste, qui revient sur les luttes indigènes et leur rôle structurant dans l'histoire des conflits sociaux de l'Amérique latino-indienne.

Enfin, un retour sur le parcours de José Carlos Mariátegui et une étude sur les rapports complexes entre socialisme et libération nationale viennent enrichir la réflexion.