Insecta diptera culicidae Uranotaenia

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Poids : 1376 g
Dimensions : 19cm X 27cm
Date de parution :
EAN : 9782876145870

Insecta diptera culicidae Uranotaenia

de ,

chez CIRAD

Paru le | Broché

Professionnels

106.50 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Uranotaenia est l'un des genres les moins étudiés de la famille des Culicidae car les femelles ne piquent que très rarement l'homme. Cependant, leur agressivité envers les Amphibiens et les Reptiles leur fait jouer un rôle actif dans la transmission de virus susceptibles d'être secondairement transmis à l'homme.

Dans la sous-région zoogéographique malgache, cette méconnaissance était telle que seules 28 espèces y étaient signalées, dont 9 par erreur. Les auteurs présentent une révision complète du genre: ils font le point sur l'état des connaissances, décrivent 48 espèces nouvelles et présentent des clés d'identification bilingues (français-anglais) pour tous les stades de développement des 71 espèces connues. Ils proposent un changement de statut, désignent dix néotypes, trois lectotypes et six paralectotypes; ils décrivent aussi 13 mâles, 13 femelles, 15 nymphes et une larve d'espèces endémiques jusqu'alors incomplètement connues. Enfin, l'ouvrage est agrémenté par une iconographie entièrement renouvelée. Ce volume est accompagné d'un cédérom PC proposant des clés d'identification sous une forme interactive, de nombreuses illustrations ainsi que des cartes dynamiques de répartition des espèces.

Biographie

Helena da Cunha Ramos

Chercheur de l'Instituto de Investigação Cientifica Tropical à Lisbonne, chercheur associé de l'Instituto de Higiene e Medicina Tropical de l'Universidade Nova de Lisboa et docteur en biologie et systématique de l'université des Açores, Helena de Cunha Ramos est l'auteur de travaux consacrés surtout à l'étude des moustiques vecteurs de maladies. Elle a décrit 21 espèces et sous-espèces nouvelles. Après avoir étudié les Culicidae de l'Angola, elle a poursuivi ses recherches au Cap Vert, dans les îles de São Tomé et Principe, à Macao (Chine) et, plus récemment, à Madagascar. Elle a aussi étudié les moustiques du Portugal et des Açores. Son vif intérêt pour le genre Uranotaenia en Afrique s'est concrétisé par la soutenance d'une thèse.

Jacques Brunhes

Directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement, Jacques Brunhes est entomologiste médical. Il a enquêté sur les vecteurs du paludisme au Burkina Faso et au Niger, il a participé à la lutte contre les Glossines et les Simulies en Côte d'Ivoire. Dans sa thèse, soutenue en 1973, il a évalué les risques d'extension de la filariose de Bancroft dans la sous-région malgache. Professeur associé à l'université de Clermont-Ferrand, il a étudié la structuration des populations de Diptères dans les tourbières acides de montagne. De retour à l'Orstom (devenu IRD) en 1991, il a dirigé une équipe qui a mis au point des logiciels d'identification d'espèces d'insectes hématophages. Il a décrit environ 130 espèces nouvelles de Nématocères et de Brachycères.