Institution universitaire et mouvements étudiants
facebook google+ twitter

Institution universitaire et mouvements étudiants

entre intégration et rupture ?

chez L'Harmattan

Collection(s) : Inter-national

Paru le | Broché 271 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
28.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

Institution universitaire et mouvements étudiants : entre intégration et rupture ?

Les auteurs de ce livre s'interrogent sur les rapports qu'entretiennent mouvements étudiants et institution universitaire au fil du XXe siècle, en France et ailleurs dans le monde.

La contestation voire la rupture font bel et bien partie intégrante de l'institution, cette « histoire faite chose » pour reprendre la définition de Pierre Bourdieu. Elles en font partie intégrante en tant que formes extrêmes et paradoxales, pourtant constituantes.

À travers les mouvements étudiants, émergent des identités d'université et des identités étudiantes. Mais comment les qualifier au juste ? Et, au prisme des « revendications » et des « réformes », les mouvements étudiants sont certes pris entre « intégration » et « contestation », mais que veulent dire là aussi ces mots ?

Lorsqu'il est question du rapport qu'entretiennent institution universitaire et mouvements étudiants, deux pôles se dessinent : l'un autour de la notion de « participation », tirant du côté de l'institution ; l'autre attirant les mouvements étudiants du côté du refus et de la violence au sens large, verbale et langagière ou physique à l'extrême. Sous cette vision un peu convenue, sinon manichéenne, transparaît insensiblement et presque « naturellement », pourrait-on dire, l'idée d'instrumentalisation et de récupération.

Que reste-t-il (superficiellement) au soir d'un mouvement finissant dans l'esprit de ses acteurs, quels qu'ils soient, sauf cette sempiternelle question : qui a instrumentalisé qui et à qui a profité le « crime » ? Bref, qui récupère qui ?

C'est précisément à ce réel, complexe sinon contradictoire, que ce livre collectif a souhaité se confronter.

Une réflexion polyphonique et approfondie sur les mouvements étudiants et l'université dans le monde.
Des contributions étudiant les rapports entre mouvements étudiants et institution universitaire au XXe siècle, en France comme à l'étranger. Les notions de violence, de rupture, d'intégration et de participation sont notamment abordées. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 271 pages
Poids : 438 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-19937-5
EAN : 9782343199375