Irrécupérable
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 361 pages
Poids : 452 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36719-063-1
EAN : 9782367190631

Irrécupérable

de

chez Tristram

Paru le | Broché 361 pages

Tout public

23.50 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduction de l'anglais (Etats-Unis) par Christine Rimoldy


Quatrième de couverture

« Hilarant, génial, dingue », Lenny Bruce était irrécupérable.

Artiste comique le plus célèbre et controversé des États-Unis, il a incarné mieux que personne l'esprit contestataire des années 1960, et l'a payé au prix fort. Repoussant toute censure, attaquant les institutions, dénonçant le puritanisme et son hypocrisie, Lenny Bruce utilisait la langue comme une arme de combat. La jeunesse, les minorités lui vouaient un culte. Le FBI le surveillait, la police interrompait ses spectacles. Puis on l'a arrêté pour obscénité et les procès ont commencé...

De Bob Dylan à Philip Roth, et jusqu'aux artistes de stand- up d'aujourd'hui, l'héritage de Lenny Bruce est immense. Son autobiographie, écrite un an avant sa mort en 1966, à quarante ans, raconte cette trajectoire unique - avec la même crudité désopilante et le même art de l'improvisation sans filet que dans les sketchs qui ont scandalisé l'Amérique.

Irrécupérable n'avait jamais été publié en français.

Biographie

Lenny Bruce, de son vrai nom Leonard Alfred Schneider, est né en 1925 à Long Island, dans l'État de New York. Sa mère se produisait comme danseuse dans des cabarets.

Fugueur à seize ans, employé deux ans dans une ferme, il s'engage dans l'US Navy et participe aux combats de la Seconde Guerre mondiale dans la Méditerranée. À son retour, il commence à faire de la scène, d'abord dans le circuit des clubs new-yorkais et des hôtels de Catskill.

En 1951, il rencontre et épouse Honey Harlowe, une strip-teaseuse. Leur fille, Kitty, naît quatre ans plus tard. Lenny Bruce publie en 1965 son autobiographie, How To Talk Dirty and Influence People. Il meurt d'une overdose l'année suivante.

En 1974, son histoire a fait l'objet d'un film de Bob Fosse, Lenny ,avec Dustin Hoffman dans le rôle-titre.

En 2003, l'État de New York a officiellement réhabilité Lenny Bruce, trente-sept ans après sa mort, en reconnaissant que sa condamnation pour obscénité avait été une injustice.