J'aime ta parole, 3e année de catéchisme, CM2-6e-5e : parents, accompagnateurs ou catéchistes
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 63 pages
Poids : 175 g
Dimensions : 21cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7554-0182-0
EAN : 9782755401820

J'aime ta parole, 3e année de catéchisme, CM2-6e-5e

parents, accompagnateurs ou catéchistes

de

chez F.-X. de Guibert

Collection(s) : Bonne nouvelle , Education

Paru le | Broché 63 pages

Tout public

15.30 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Pourquoi proposer aux enfants un nouveau parcours de catéchèse ?

Après une période de grande indigence dont on mesure actuellement les conséquences chez les jeunes adultes, on peut trouver, depuis quelques années, des parcours qui sont plus bibliques et plus nourrissants pour la foi.

Beaucoup, cependant sont inutilement compliqués pour les animateurs, et ne donnent pas une place suffisante aux Sacrements.

Ce parcours s'est efforcé d'être simple pour les parents ou les animateurs, il propose, pour chaque rencontre, la découverte d'un texte de l'Évangile, et il comporte une initiation aux Sacrements.

Le livre des enfants est en même temps un cahier d'activités qu'ils peuvent souligner, surligner, colorier, et sur lequel ils peuvent répondre à un certain nombre de questions... de sorte qu'ils gardent une trace de ce qu'ils ont découvert tout au long de l'année.

Ce livre-cahier indique le déroulement de chaque rencontre, il introduit aux textes bibliques et permet de les commenter et de les illustrer.

La catéchèse doit être, avant tout, une découverte de la personne du Christ. C'est à travers lui que nous pouvons deviner les sentiments de Dieu : son amour, sa patience, son désir de voir les hommes se convertir et répondre à sa tendresse.

C'est dans le texte même de l'Évangile que l'on fera cette découverte de Dieu : au travers des paroles du Christ et de son comportement avec chacun.

La catéchèse, il y a quelques décennies, prétendait « partir de la vie » dans l'espoir d'aboutir à l'Évangile. Elle doit, plutôt, partir de l'Évangile et aboutir à la vie.

La seule façon de ne pas contaminer la révélation avec nos idées ou tendances personnelles est de revenir à la Parole de Dieu et se laisser constamment remettre en question par elle.

Seule la Parole de Dieu (ou plutôt l'Esprit Saint en chacun de ceux qui entendent la Parole) a le pouvoir de changer les coeurs et d'inspirer la foi.

L'explication des textes doit prendre la forme d'un dialogue, l'animateur idéal étant celui qui intervient quelques minutes sur une heure... pour relancer l'échange... le ramener sur le sujet... poser les bonnes questions si les enfants s'égarent... et les inviter à s'écouter les uns les autres.

Si les enfants s'expriment, ils s'évangélisent mutuellement et ils retiennent les points importants.

La rencontre du Christ étant la raison d'être de la foi et de la connaissance de l'Évangile, le temps de prière est un temps fort de chaque rencontre.

Chacune des trois années de ce parcours suit le déroulement de l'année liturgique. C'est dans ce cadre que les Sacrements sont abordés.

Le programme de l'année de CM 2, comporte, chaque semaine, l'étude d'un texte de l'Ancien Testament en lien avec un passage du Nouveau Testament qu'il permet de mieux comprendre.

On s'efforce d'expliquer aux enfants le sens du texte biblique, les intentions des auteurs, et la façon dont il a été réutilisé dans le Nouveau Testament.

Les enfants posent des questions. On ne doit pas leur donner des réponses approximatives : ils ont besoin de comprendre la cohérence de la Parole de Dieu et sa cohérence avec leurs connaissance profanes.

Du même auteur : Jean-Claude Pompanon