Je me souviens de tous vos rêves
facebook google+ twitter

Je me souviens de tous vos rêves

de

chez Gallimard

Collection(s) : Folio, n° 6390

Paru le | Broché 156 pages

Poche Livre broché
6.20 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Cécile Coulette Librairie La Cour des grands (Metz)

Lire un livre de René Frégni, c’est pénétrer un univers que le lecteur ne voudra plus quitter. Ou à regret. J’y suis depuis un mois, je ne m’en sors pas, je ne veux pas en sortir. Et ici, ce sont tous les clients de la Cour des grands qui entrent dans ce que nous avons nommé le cycle Frégni. On n’a que ce mot à la bouche : « Frégni ! » « Tu lis lequel toi ? » « Et celui-là vous l’avez lu ? » Une table lui est consacrée. Une vitrine aussi. La librairie tout entière bat au rythme de Manosque et de Marseille. Le regard de Frégni sur le monde qui l’entoure est tellement beau, juste et infiniment bon qu’il finit par irradier, puisqu’il arrive à changer le nôtre. Cela peut sembler illusoire et exagéré. Pourtant, les livres de Frégni nous donnent une belle leçon de vie. René Frégni observe, regarde, brosse mille portraits de personnages improbables et attachants. Les éclats de rire sont nombreux, la tendresse omniprésente, la lumière éblouit et la chaleur réchauffe. René vit dans le Sud, raconte son quotidien, ses tracas, ses mésaventures, ses amours, nous les offrant comme un cadeau, un magnifique cadeau.

Je me souviens de tous vos rêves

L'automne en Provence est limpide et bleu, ce n'est pas une saison, c'est un fruit : les touristes sont partis, la nature exulte dans une profusion de couleurs et d'odeurs. Mais si l'écrivain-flâneur célèbre avec sa sensualité coutumière Manosque et la campagne provençale, il est avant tout attentif à ceux qui vivent dans les recoins de la société, les pauvres, les fous, les errants dont il se sent frère, et dont il parle sans apitoiement. Les femmes sont aussi très présentes, les servantes d'auberge longuement contemplées, ou Isabelle, « la fiancée des corbeaux », auprès de qui l'écrivain trouve paix et bonheur.

Qu'il s'agisse de raconter la mort du chat Baumettes ou la surprise d'entendre une femme qui jouit dans la maison voisine, à chaque page vibre une émotion simple et sincère.

« Un livre exquis, plein d'un charme qui mêle humour et simplicité, son style est une philosophie. »

Alice Ferney, Le Figaro littéraire
L'auteur donne à goûter des émotions simples et sincères à travers une galerie de moments et de personnages errant dans la campagne provençale et la beauté particulière de l'automne : un photographe qui traque avec son appareil les rebuts sur les petites routes, des inculpés, des pauvres ou des fous, un libraire fantasque, une servante d'auberge longuement contemplée. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 156 pages
Poids : 103 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-273392-5
EAN : 9782072733925

Du même auteur : René Frégni