Je ne déserterai pas ma vie
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 157 pages
Poids : 192 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36339-162-9
EAN : 9782363391629

Je ne déserterai pas ma vie

de

chez Finitude

Collection(s) : Finitude

Paru le | Broché 157 pages

16.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les libraires en parlent

(LA MANOEUVRE)

Peu de monde aujourd'hui connait encore le nom de Mary Reynolds. Elle fut pourtant une figure marquante du Paris bohème de Montparnasse, compagne de Marcel Duchamp et relieuse de grand talent. Puis, au moment de la Seconde Guerre mondiale, loin de fuir la France comme elle aurait pu le faire, Mary reste et participe à un réseau de résistance particulièrement actif.

Quel personnage passionnant que celui de Mary ! C'est avec beaucoup d'empathie que Sébastien Rongier nous rend compte de son parcours. Lui-même spécialiste de Duchamp, il s'étonnait que personne ne se soit encore emparé de ce personnage étonnamment romanesque. Voilà qui est fait et avec beaucoup de talent.

(ATOUT LIVRE)

Compagne de Duchamp, Mary Reynolds cotoya l'élite culturelle de l'entre-deux guerres et eut un rôle très actif pendant la résistance.

Un portrait extrêmement intéressant de cette femme de l'ombre

Quatrième de couverture

Je ne déserterai pas ma vie

Peu après la Première Guerre mondiale, dans les cafés de Montparnasse, une belle Américaine et un jeune artiste français forment un couple libre, moderne. Ils s'appellent Mary Reynolds et Marcel Duchamp. Leur petite maison du 14e arrondissement devient vite le point de ralliement de tout ce que Paris compte de talents : Cocteau, Beckett, Dalí, Brancusi...

Mais quand revient la guerre, Marcel se réfugie aux États-Unis. Mary, elle, « ne déserte pas ». Elle est devenue parisienne et le restera. À tout prix. Elle est prête, pour cela, à tout risquer, même sa vie. Commence alors le temps de la Résistance.

Biographie

Sébastien Rongier est l'auteur de deux romans, Ce matin (Flammarion, 2009) et 78 (Fayard, 2015), un récit, Les Désordres du monde (Pauvert, 2017), et plusieurs essais sur le cinéma.

Du même auteur : Sébastien Rongier