Je ne suis pas celle que je suis
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 535 pages
Poids : 528 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-08-122754-5
EAN : 9782081227545

Je ne suis pas celle que je suis

de

chez Flammarion

Paru le | Broché 535 pages

21.00 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par CAMUS HÉLÈNE, Librairie TOURNEZ LA PAGE, Combourg

Un titre ambigu, un avertissement, un envoi étonnant et un épilogue intriguant entourent une longue et belle mélopée alternant récit et séances d’analyse. Chahdortt Djavann nous fait découvrir la difficulté de la narratrice à se construire telle qu’en elle-même, au travers d’une langue nouvelle qu’il lui faut s’approprier pour qu’elle la traduise sans se trahir. Nous découvrons ainsi l’Iran de Khomeiny, la charia qui installe les femmes dans une infériorité institutionnelle générant des comportements extrêmes ; l’ambiguïté entre la féminité exacerbée et la répression la plus dure. Réfugiée à Paris, Djouna, dont la jeunesse et l’enfance furent chaotiques et dangereuses, entre en analyse (une cure difficile et exigeante) pour tenter d’apprendre à vivre, se libérer de ses terreurs, apprendre qui elle est. L’auteur nous offre une formidable prouesse dans sa maîtrise du français, juste et sensible.

Quatrième de couverture

Je ne suis pas celle que je suis

Des vies différentes dans des villes différentes, et une même femme.

Deux histoires entrelacées. L'une, picaresque, nous fait voyager en compagnie de l'héroïne, qui traverse mille et une épreuves, de Téhéran au golfe Persique, de Dubaï aux rives du Bosphore. Et l'autre, intime, à Paris, se construit dans le cabinet d'un psy. Pour la première fois une psychanalyse nous est dépeinte, séance par séance, comme un tableau impressionniste.

Le rapport au père, à la mère, aux hommes, la prison, la torture, le viol, la prostitution, la solitude, l'exil et la langue française dont il faut s'emparer pour faire le récit d'une vie, pour se réconcilier avec la vie sont les thèmes de ce livre.

Après Comment peut-on être français ? et La Muette, ce roman, dense et incisif, drôlement triste et tragiquement gai, est tout simplement impressionnant.

Du même auteur : Chahdortt Djavann