Jean Zay, un républicain
facebook google+ twitter

Jean Zay, un républicain

de

chez Editions infimes

Collection(s) : Histoire infimes, n° 14

13,00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

En juin 1936, Jean Zay devient ministre de l'Éducation nationale et des Beaux-Arts du gouvernement de Front populaire. Il a 31 ans ; il est le plus jeune ministre de l'histoire de la IIIe République. À ce poste, pendant 39 mois et sous 5 gouvernements, ce grand ministre, humaniste, visionnaire et réformateur, accomplit une oeuvre remarquable et fondatrice de notre école moderne. L'engagement politique de Jean Zay avait débuté très tôt. Élève brillant, avocat talentueux, il avait rejoint le Parti radical dont il allait devenir une figure marquante.

Cette étude menée par l'historien François Marlin offre une synthèse inédite et passionnante sur l'action politique de Jean Zay dans le Loiret. On découvre au travers des luttes politiques locales, souvent terribles, les engagements d'un homme profondément attaché aux valeurs de la République. L'auteur porte également un intérêt tout particulier à la vie politique nationale. Il présente les idées de Jean Zay, les principes dont il s'inspirait, ses réactions devant les événements de cette période de grands bouleversements que furent les années 1930.

Ce livre contribue enfin à une réflexion très actuelle sur l'histoire et la mémoire de Jean Zay, ce grand républicain qui a encore beaucoup à nous dire et qu'il convient de redécouvrir.
Synthèse sur l'action politique de Jean Zay (1904-1944), plus jeune ministre de la IIIe République. Sa carrière, ses idées et ses engagements sont analysés. En poste au Ministère de l'Education nationale, il a engagé des réformes en vue de moderniser l'école. Dans le même temps, député et conseiller général du Loiret, il a beaucoup oeuvré pour la justice et le progrès dans son département. ©Electre 2017