Jeanlou dans l'arbre : récit
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 155 pages
Poids : 180 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782747591058

Jeanlou dans l'arbre

récit

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Ecritures

Paru le | Broché 155 pages

14.50 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

C'est du bon sang que le sang de Jeanlou, il a un goût de fer, c'est un goût comme le goût de fer blanc de ces boîtes de conserve, qui exhalent, ouvertes et vides, leur propre odeur d'acier. Et c'est un goût très sourd et vieux, goût du sang dans sa bouche, il éveille un appétit de loup, une cacophonie de ou, saveur archaïque de chair crue. Il hurle, Jeanlou, mais sa douleur n'est rien, le mal d'une éraflure, et la déchirure est ailleurs, dans l'aigu du hurlement, l'écorce est ouverte d'où suinte une gluance plus grave, comme la résolution liquide, déliquescente, d'un cri.

Jeanlou sent couler de ses profondeurs une espèce de nuit - lui qui n'a jamais aimé la nuit -, son effroi lui glace les veines : c'est de lui qu'il lui faut avoir peur, pas de la nuit, laquelle n'est jamais qu'un accident du jour, de la nuit qui sommeillait en lui peuplée d'oiseaux crochus, de bêtes silencieuses et malfaisantes, et dont son écorchure lui révèle l'existence.

C'est là qu'il a compris que son destin, c'est l'arbre.

Comprendre n'est sans doute pas le terme exact, sentir serait plus juste, cela relève moins de l'intelligence que de la sensation, c'est même la sensation qui le saisit, s'empare de lui.

L'arbre.

Un instinct qui le guide.

L'arbre.

Ephémère, sans doute, provisoire, mais qui protège des loups, ils pourront bien crier Jean lou dans le noir, gentils et méchants loups dans le noir, loups et bêtes grimpantes - la résine s'écoule vers l'aval du tronc.

Mais auparavant - détruire, sacrifier aux loups. Le bois n'aura de sens qu'après les loups, qu'après le hurlement féroce, la morsure impitoyable et nécessaire.

Biographie

Né en 1956 près de Poitiers, Lionel-Edouard Martin vit et travaille à l'étranger (Maroc, Allemagne) depuis de longues années. La Martinique est à la date d'aujourd'hui sa dernière escale.

Collaborateur de revues telles que L'Arsenal, Les Cahiers de l'Archipel, Le Cri d'Os, Encres Vives, Friches, Parasites, Pris de peur, il est l'auteur de plusieurs recueils de poésies. Jeanlou dans l'arbre est le deuxième récit qu'il publie chez L'Harmattan.

Du même auteur : Lionel-Edouard Martin