Jihad humanitaire : enquête sur les ONG islamiques
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 345 pages
Poids : 445 g
Dimensions : 15cm X 24cm
Date de parution :
EAN : 9782082101011

Jihad humanitaire

enquête sur les ONG islamiques

de

chez Flammarion

Paru le | Broché 345 pages

Tout public

20.30 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Rony Brauman


Quatrième de couverture

On croyait l'aide humanitaire chasse gardée de l'Occident. Un monopole territorial, logistique, humain, culturel, exercé en faveur des populations en détresse. Or ces vingt dernières années, un phénomène est apparu, qui bouleverse le jeu : les ONG islamiques, créées par des musulmans pour défendre la cause de l'islam.

Dotées de moyens financiers considérables, elles sont présentes sur tous les fronts : où l'Etat est défaillant, elles scolarisent les enfants, prennent en charge les indigents et les orphelins. Dans les pays en guerre, elles soignent les blessés, accueillent les réfugiés. Et en Occident même, dans les prisons, les hôpitaux, les banlieues, elles assistent détenus, malades et défavorisés. Partout elles construisent des mosquées, partout elles suscitent une forte mobilisation politique.

Parce qu'elles conjuguent action caritative et prosélytisme, les ONG islamiques sont les instruments modernes du jihad... un jihad humanitaire. Mais qui sont-elles ? Qui les finance ? Quels liens ont-elles avec les mouvements islamistes à l'heure où le terrorisme menace l'équilibre du monde ? Quelles relations entretiennent-elles avec les Etats «exportateurs» d'islam ? Avec les ONG occidentales ? Jusqu'où ces nouveaux missionnaires mènent-ils la lutte pour défendre leur cause ?

Une solide expérience de l'action humanitaire et des années d'enquête facilitées par une double appartenance, arabo-musulmane et occidentale, ont permis à l'auteur d'observer, de rencontrer, d'interroger. Récit du premier voyage au cœur des ONG islamiques.

Biographie

Agé de 39 ans, franco-libanais, Abdel-Rahman Ghandour est diplômé de l'université américaine de Beyrouth, de la School of Oriental and African Studies de Londres et de Sciences Po-Paris.

Après trois années au sein de la Croix-Rouge internationale et libanaise, il s'engage en 1993 à Médecins sans frontières. D'abord chef de mission au Soudan, il lance et dirige le bureau de MSF dans le Golfe (Abu Dhabi) durant quatre ans, puis devient chef de mission en Iran où il s'occupe essentiellement des réfugiés afghans. Depuis décembre 2001, il est en poste à Nairobi (Kenya), où il est conseiller politique auprès du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies pour la région des Grands Lacs.