Johnny, sociologie d'un rocker Feuilleter
Lire les informations techniques

Johnny, sociologie d'un rocker

De Yves Santamaria chez La Découverte

Collection : Cahiers libres
Broché 284 pages
Paru le 18/03/2010
25,00
Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés

Aurions-nous tous en nous «quelque chose de Johnny Hallyday» ? Loin d'être ironique, cette question cherche à interroger le lien qui unit le chanteur de Quelque chose de Tennessee à la société française depuis les années 1960. De fait, s'il n'est pas un article d'exportation, et s'il est même souvent considéré comme un importateur de biens culturels anglo-saxons, Johnny est bel et bien ce qu'il est convenu d'appeler une «passion française».

C'est donc à une forme d'introspection nationale que nous convie l'auteur de cet essai, à partir du «phénomène Hallyday», saisi dans son émergence et sa durée. Dans ce travail original, les productions et prestations du chanteur le plus populaire de l'Hexagone sont traitées comme des éléments documentaires permettant d'éclairer les évolutions de notre société. Les données ici analysées nourrissent un mythe Hallyday, à la fois récit fondateur (la «légende du rock»), mystification et incitation à l'action. Quant à l'homme Hallyday, il en est avant tout question au travers de son statut de créateur, d'artiste oscillant entre rébellion, académisme, outrances et commerce.

Cet ouvrage espère convaincre les sceptiques que se pencher sur Johnny Hallyday est utile à la connaissance de notre temps. Mais il aimerait également toucher tous ceux qui - comme l'auteur - ont aimé et/ou chanté Johnny...

Biographie

Né à Alger en 1949, Yves Santamaria est un spécialiste du communisme et du pacifisme. Agrégé et docteur en histoire contemporaine et en sociologie, il est maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Grenoble et à Sciences Po Paris. Il est notamment l'auteur, à La Découverte, de Histoire du Parti communiste français (coll. «Repères», 1999) et coauteur de Comment se fait l'histoire. Pratiques et enjeux (coll. «Guides Repères», 2005).

Johnny, sociologie d'un rocker de Yves Santamaria chez La Découverte