Judas le bien-aimé
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 307 pages
Poids : 417 g
Dimensions : 14cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7096-2850-1
EAN : 9782709628501

Judas le bien-aimé

de

chez Lattès

Paru le | Broché 307 pages

Impression à la demande
22.30 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

L'émotion suscitée par la découverte de l'Évangile de Judas, en 2005, n'a pas cédé à la pléthore de commentaires savants. Elle s'explique: comment est-il possible que l'apôtre, dont le nom fut, vingt siècles durant, synonyme de la plus infâme trahison, soit soudain transformé en héros et que même le Vatican en débatte?

Qui fut vraiment Judas? Le traître, le lâche? Ou le disciple Bien-aimé du Christ, le seul qui l'ait vraiment compris et aimé?

Pour répondre à ces questions, Gerald Messadié, dans ce passionnant roman biblique, s'appuie sur les textes: les Évangiles canoniques, les textes bibliques et les textes exégétiques modernes. Il démasque les zones d'ombre, les mensonges, les contradictions maintes fois reprises par exemple lors de la Cène, ou sur les dernières paroles du Christ. Il révèle pour la première fois la raison de l'hostilité réciproque du clergé de Jérusalem et de Jésus: les versets du Deutéronome qui déclarent sans ambiguïté que le Dieu de bonté, qui fut celui de Jésus, n'était pas le Dieu Créateur.

Avec sa profonde érudition et son talent de romancier, Gerald Messadié s'attaque au dogme et met en lumière un personnage éminemment romanesque, dévoué à son Maître, voué aux gémonies mais crucial pour l'histoire du christianisme.

Biographie

Essayiste, romancier, érudit, Gerald Messadié développe depuis des années une oeuvre forte et originale qui va de ses essais, best-sellers internationaux, L'homme qui devint Dieu, Histoire générale de l'antisémitisme, à ses romans bibliques comme Moïse ou David et, plus récemment, L'Affaire Marie-Madeleine.

Du même auteur : Gerald Messadié