Judo (jujutsu) : méthode et pédagogie
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 115 pages
Poids : 233 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84922-056-6
EAN : 9782849220566

Judo (jujutsu)

méthode et pédagogie

de

chez Fabert

Collection(s) : Pédagogues du monde entier

Paru le | Broché 115 pages

Tout public

15.20 Disponible - Expédié sous 13 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface présentation et traduction de l'anglais par Jean-François Hernandez


Quatrième de couverture

Pédagogues du monde entier

Judo (Jujutsu)

Méthode et pédagogie

Jigoro Kano (1860-1938) est le visage de l'éducateur et du pédagogue le plus connu en France. Considéré comme le créateur du Judo, en tant que Voie de formation et Discipline de perfectionnement, son portrait est à la place d'honneur dans tous les Dojo. Les termes de Dojo, Tatami et Judogi ont le sens de matériel nécessaire à la pratique du Judo. On connaît moins la dimension spirituelle du Dojo, lieu où se cherche et se construit une culture personnelle faite d'attitudes et de postures en lien avec une éthique du comportement. Projections, contrôles et percussions sont mis en oeuvre dans les exercices de Kata et de Randori pour former un corps sain, fort et utile. La méthode prend en compte la discipline mentale, intellectuelle et morale, dans la recherche d'un idéal de vie et de « Prospérité mutuelle » par une pédagogie d'entraide et de perfectionnement de soi. La méthode consiste à découvrir le principe de la « Meilleure utilisation de l'énergie » au travers d'une gestuelle composée de mouvements construits (Tsukuri), de recherches de déséquilibres (Kuzushi), d'attaques (Kake) et de défenses (Ukemi). Recherche personnelle ou école de Judo, l'ouvrage écrit par le Professeur Kano à notre usage (1937) constitue une référence incontournable. Il est publié pour la première fois en France.

Biographie

Jigoro Kano (1860-1938), Docteur en philosophie, est le créateur du Judo Kodokan (1882) et de la ceinture noire (1883). Conseiller au ministère de l'Éducation et directeur de l'École normale supérieure de Tokyo (1891-1920), il fut membre du Comité international olympique (1909) et fondateur de la Fédération japonaise d'éducation physique (1911) et de l'Association culturelle de Judo Kodokan (1922).