Kafka : poète de la honte
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 245 pages
Poids : 332 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-02-112234-3
EAN : 9782021122343

Kafka

poète de la honte

de

chez Seuil

Paru le | Broché 245 pages

Tout public

19.50 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nicolas Weill


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Christine Lechapt Librairie Charlemagne (Toulon)

Saul Friedländer, historien, grand spécialiste de la Shoah et du nazisme, quitte pour une fois son domaine de prédilection pour s’intéresser à la personnalité de Franz Kafka. C’est en découvrant une similitude entre son propre passé familial et celui de l’auteur, qu’il se prend de passion pour son œuvre. Franz Kafka avait demandé à son ami Max Brod de brûler tous ses manuscrits et sa correspondance à sa mort. Heureusement, Max Brod passa outre ses dernières volontés et publia Le Château et Le Procès. Cependant, il ne publia pas, pour ne pas ternir l’image de son ami, l’intégralité de sa correspondance. C’est cependant dans celles-ci que Saul Friedländer puisa les informations nécessaires à une meilleure compréhension de son œuvre. On y découvre alors les conflits qui l’opposent à son père, ses relations plus qu’ambiguës avec les femmes et son rapport particulier au judaïsme. Une biographie passionnante, qui donne une envie folle de se replonger dans l’œuvre de cet auteur tourmenté.

Quatrième de couverture

Kafka. Poète de la honte est l'occasion pour Saul Friedländer de se pencher sur la vie du célèbre écrivain qui, comme lui, a grandi à Prague. L'historien fait de Kafka le poète de ses égarements, luttant toute sa vie contre le poids de la honte et de la culpabilité - une lutte dont les traces sont bien visibles dans ses lettres et son journal comme dans ses oeuvres de fiction.

«Très tôt, écrit Saul Friedländer, Kafka dut saisir à quel point il était différent d'une grande partie de son entourage, qu'il s'agisse de sa libido ou de sa puissance d'imagination et de création. En apparence, il s'adaptait : à un entourage familial qu'il ne quittera pour de bon qu'un an avant sa mort ; aux codes réglementant ses liaisons avec les femmes et ses prétendus projets de mariage ; à sa carrière d'employé modèle dans une compagnie d'assurance. Autant d'arrangements à multiples facettes qui, à divers degrés, lui faisaient horreur. Et tandis qu'il jouait pleinement son rôle dans le monde, il cherchait à s'en protéger en le sabotant avec acharnement dans ses textes.»

Prenant délibérément à contre-pied la biographie-hagiographie de Max Brod, l'ami et exécuteur testamentaire de Kafka, Saul Friedländer plaide pour une lecture non censurée des textes. Son interprétation audacieuse est aussi l'une des meilleures invitations à lire et à relire l'un des plus grands écrivains du XXe siècle.

Biographie

Saul Friedländer est sans aucun doute le plus grand spécialiste de la Shoah et du nazisme. Aujourd'hui professeur émérite à UCLA (Los Angeles), il est notamment l'auteur de L'Allemagne nazie et les Juifs (Seuil, 1997 et 2008, prix Pulitzer).

Du même auteur : Saul Friedländer