Kukum
facebook twitter

Kukum

de

chez Dépaysage

Collection(s) : Talismans

Paru le | Broché 296 pages

Grand format Livre broché
18.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

(L'Atelier)

Kukum, c'est ainsi que selon la culture innue Michel Jean désigne son arrière-grand-mère, Almanda Simeon. Dans ce livre, il raconte l'histoire de la vie de cette femme, qui épouse un chasseur de la communauté innue près de Pointe-Bleue au Quebec. Par ce récit, Michel Jean nous fait traverser le siècle et la fin d'un monde,la violence du progrès qui avance en coupant les arbres rend impossible la vie des communautés innues. Dans les années 70, pour assurer d'autant plus cette déculturation, l'état canadien retire plus de 150 000 enfants à leur famille pour leur inculquer le mode de vie occidental par la force. La violence de ces pensionnats, et les nombreux sévices subis par les enfants autochtones est d'ailleurs de plus en plus discutée publiquement ces dernières années au Canada (https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1079878/200-ans-presence-catholique-ouest-pensionnats-autochtones-eglise-oblats).

Par l'histoire de sa Kukum, Michel Jean nous raconte toute cette histoire, qui se déroule d'ailleurs près de la scierie de Roberval (qui était d'une toute autre manière le sujet du roman Querelle paru en septembre 2019 en France).

Kukum est à ce titre un témoignage d'une force incroyable, et si par exemple vous avez aimé le livre de Bérangère Cournut "De pierre et d'os", le livre de Michel Jean est à lire absolument par toutes la densité historique qu'il apporte.

Merci aux éditions Dépaysage!

(Atout Livre)

Michel Jean nous raconte l'histoire de son ancêtre, sa Kukum dans la langue innue.

Almanda Siméon choisit à seize ans de tout quitter pour suivre un homme qu'elle aime passionnément, et rejoint ainsi un clan Innu dans l'Est Canadien. Aux abords du majestueux lac Pekuakami, voici le récit passionnant d'une vie au cœur de la nature, en compagnie d'un peuple nomade aujourd'hui contraint à la sédentarité.

« Venir me réfugier au lac, comme ce matin, m'apaise, car il me rappelle qui nous avons été et qui nous sommes toujours. Pekuakami : ta surface lisse se mêle à l'horizon, le soleil s'y mire comme dans une glace, et ce miroir me renvoie à tous mes souvenirs. »

Au soir de sa vie, sur les rives de Pekuakami - le majestueux lac Saint-Jean, au Québec -, Almanda remonte le fil de son existence, comme autrefois les rivières. Orpheline, elle est élevée par un couple de modestes fermiers qui la destine aux travaux des champs. Mais sa rencontre amoureuse avec un jeune chasseur innu va tout bouleverser : elle quitte alors les siens et rejoint le clan des Atuk-Siméon dont elle partagera le quotidien et auprès de qui elle apprendra à vivre en forêt.

Centré sur le destin singulier d'une femme éprise de liberté, ce roman relate, sur un ton intimiste, la fin du mode de vie traditionnel des peuples nomades du nord-est de l'Amérique, contraints à la sédentarité. Almanda Siméon est l'arrière-grand-mère de Michel jean, sa kukum.
Dans ce roman à la première personne, l'auteur relate la vie de son arrière-grand-mère Almanda Siméon, une orpheline québécoise qui s'éprend d'un jeune Amérindien du clan des Innus de Pekuakami, dont elle se met à partager la vie dans la forêt autour du lac Saint-Jean. Le récit la montre apprenant les codes de la vie nomade tout en transgressant les barrières imposées aux femmes autochtones. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 296 pages
Poids : 447 g
Dimensions : 15cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-902039-09-8
EAN : 9782902039098