L'abbé Gantois
facebook twitter

L'abbé Gantois

l'histoire

de

chez Yoran

Paru le | Broché 141 pages

Tout public

Grand format Livre broché
10.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Jean-Marie Gantois, né en 1904 est demeuré en esprit sa vie durant, jusqu'à sa mort en 1968, ce jeune contemporain d'une époque caractérisée par des idéologies typiques de l'Entre-deux-guerres : nationalismes, impérialismes et colonialismes propices au racisme, suscitant des vocations politiques extrêmes issues de la gauche comme de la droite.

Pour sa part, prêtre imprégné de sa Flandre rurale et catholique, l'abbé Gantois n'a pu éviter tout à fait le contact de cette atmosphère des années Trente et de ses confrontations idéologiques exacerbées par le verbe, l'écrit et de rudes manifestations antagonistes.

Gantois a élaboré sa doctrine personnelle depuis les années 1920 et a placé son amour passionné et idéaliste voire mystique, de sa patrie flamande. Il a choisi d'exalter la germanité de sa région natale en chantant l'épopée de ces bas pays d'entre Somme et Mer du Nord, jusqu'à l'Ems, dont les fondations étaient, selon son concept, nordiques et sûrement pas méridionales et méditerranéennes.

Peu à peu, il se résolut à afficher ouvertement, et avec quelque succès, son idéologie pangermaniste européenne. Son attitude culmina alors sous l'occupation allemande de la France du Nord de 1940 à 1944, qu'il estimait protectrice pour son Vlaamsch Verbond van Frankrijk fondé avant 1930.

Il ne se fourvoya pas dans le nazisme mais il s'affirma comme flamand des rives de la Mer du Nord et non pas français.

A la libération, il fut évidemment arrêté, jugé, et condamné. Isolé en France, moins en Belgique, il adhéra aux idées fédéralistes en vogue, révisées selon ses conceptions particulières. Néanmoins, la revendication flamande ne trouva jamais grâce auprès de Paris. L'image de l'abbé Gantois servit de prétexte pour bloquer toute avancée dans ce domaine.
Biographie du prêtre de Flandre française, nationaliste flamand et néerlandophone. Condamné en 1946 par la France comme traître à la patrie, il fut secrétaire général et leader du Vlaamsch Verbond van Frankrijk. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 141 pages
Poids : 218 g
Dimensions : 16cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36747-065-8
EAN : 9782367470658

Du même auteur : Eric Vanneufville