L'affaire Navalny : le complotisme au service de la politique étrangère
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 142 pages
Poids : 209 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-315-00992-3
EAN : 9782315009923

L'affaire Navalny

le complotisme au service de la politique étrangère

de

chez Max Milo

Paru le | Broché 142 pages

Tout public

16.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

L'affaire Navalny

Le complotisme au service de la politique étrangère

Navalny a-t-il délibérément été empoisonné ? Les éléments dont nous disposons justifient-ils des sanctions contre la Russie ? L'enregistrement avec l'agent du KGB est-il une mise en scène ? Navalny est-il réellement le « principal opposant à Vladimir Poutine » ? Son film sur le « Palais de Poutine » reflète- t-il la réalité ?

Ce livre est la première enquête sur l'affaire Navalny. Il est fondé sur les documents officiels américains, britanniques, russes, français et allemands. Écrit par un ex-agent des services secrets suisses qui a combattu pendant dix ans l'Union soviétique, ce récit met en lumière une nouvelle manière de pratiquer la politique étrangère ; passionnelle, désordonnée, sans recul ni but constructif. L'application immédiate de sanctions alors que les faits restent troubles enlève tout espace à la diplomatie.

L'unisson occidental autour de cette affaire et la censure contre les voix dissonantes révèlent une évolution inquiétante de la société et sa vulnérabilité croissante à la manipulation. Nous créons des réalités à partir de nos préjugés : c'est la définition du complotisme, ainsi devenu la principale arme des pays occidentaux. Nous faisons ce que nous reprochons aux autocrates.

Biographie

Jacques Baud, colonel de l'armée suisse, est expert en armes chimiques et nucléaires, et formé au contre-terrorisme et à la contre-guérilla. Au service des Nations unies, il a été chef de la doctrine des opérations de maintien de la paix à New York, et engagé en Afrique. À l'Otan, il a dirigé la lutte contre la prolifération des armes légères.