L'amour des livres la plume à la main : écrivains bibliophiles du XIXe siècle
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 378 pages
Poids : 538 g
Dimensions : 16cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-8099-2
EAN : 9782753580992

L'amour des livres la plume à la main

écrivains bibliophiles du XIXe siècle

de

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Interférences

Paru le | Broché 378 pages

Public motivé

26.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Daniel Sangsue


Quatrième de couverture

L'amour des livres la plume à la main

« Après le plaisir de posséder des livres, il n'y en a guère de plus doux que d'en parler », se plaisait à dire Charles Nodier. Cet impénitent bouquinomane suggère ainsi que la parole constitue le prolongement naturel et comme l'aboutissement de la possession de livres.

En dépit d'une longue tradition de condamnation moraliste voyant dans le bibliophile le représentant d'un rapport dévoyé à l'écrit, le XIXe siècle consacre la fortune littéraire de la bibliophilie à travers une multitude de textes qui explorent les arcanes de la passion des livres, à un moment où l'industrialisation du secteur éditorial bouscule les usages de l'imprimé. Un certain nombre d'écrivains eux-mêmes bibliophiles, tels Charles Nodier, Gérard de Nerval ou les frères Goncourt, exploitent alors le potentiel narratif de la traque aux livres, avec son cortège de maniaques et de figures obsessionnelles, tout en exaltant les jouissances sensorielles qui en découlent.

Cet ouvrage explore la place méconnue de la bibliophilie dans le paysage littéraire du XIXe siècle. Il nous entraîne dans une galerie de personnages hauts en couleur, où d'héroïques bibliophiles protégeant leur collection jusqu'à la mort, côtoient d'inquiétants bibliomanes obnubilés par la quête d'un livre impossible.

Biographie

Marine Le Bail, maîtresse de conférences en littérature française du XIXe siècle à l'université de Toulouse-Jean-Jaurès, travaille sur les rapports entre histoire du livre, bibliophilie et littérature. Sa thèse a reçu le prix Ary Scheffer du CL 19 et le prix Jean Jaurès de l'Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse.