L'année du lion
facebook google+ twitter

L'année du lion

les mémoires de Nicolas Storm sur l'enquête de l'assassinat de son père

de

chez Seuil

23,00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :
traduit de l'afrikaans et de l'anglais par Catherine Du Toit et Marie-Caroline Aubert

Chronique Page des libraires, rédigée par Martine Coussy Librairie Entre les lignes (Creil)

L’Année du lion de Deon Meyer n’est pas un polar classique mais un western post-apocalyptique où l’auteur se pose les bonnes questions. Il s’intéresse avec fascination à une faille de notre monde actuel : la folie a déclenché une pandémie, « la Fièvre », qui a éradiqué la quasi-totalité de la population humaine. Ne survivent que des personnes isolées, comme Nico et son père, qui rêvent de fonder une cité neuve, Amanzi, avec une communauté de survivants, d’enfants orphelins et d’hommes et de femmes rêvant de paix, de sécurité et de démocratie. Se posent alors les vraies questions : de quoi avons-nous vraiment besoin quand il faut tout reconstruire. D’électricité ? De pain ? D’une école ? De médicaments ? D’argent ? De policiers ? De smartphones ? D’autos ? D’une église ? D’armes ? Un autre type d’individus a survécu : des pilleurs, armés jusqu’aux dents et organisés en gangs de motards, qui n’ont de cesse d’attaquer les villages où il y a encore quelque chose à manger ou à piller ; regroupés sous le sigle de la KTM, ces tueurs sans foi ni loi vont s’attaquer avec furie au village. Ce sera la guerre, une guerre sans merci. Une vraie réussite !

Ils ont tué mon père.

Je les aurai.

Après la Fièvre qui a décimé les neuf dixièmes de la race humaine, mon père, Willem Storm, a fondé Amanzi, une nouvelle colonie, et l'a menée du chaos à l'ordre, de l'obscurité à la lumière, de la famine à l'abondance.

Je suis Nico Storm, formé par Domingo à l'art de tuer. Je détestais mon père et je le vénérais.

Ils l'ont abattu à Witput, dans notre beau Karoo, en bordure de l'ombre effacée d'un cercle d'irrigation. Je vais trouver ses tueurs et je le vengerai.

Ce qui suit est mon histoire.
A Amanzi, Nico Storm n'a qu'une idée en tête : retrouver ceux qui ont tué son père, Willem Storm, et le venger. Amanzi est le nom de la colonie fondée par Willem pour sauver la race humaine, après son anéantissement presque total par la Fièvre. Nico, formé par Domingo à l'art de tuer, se met en quête des assassins. ©Electre 2018

Murielle.G le 05/12/2017

Musclée...

Gros livre bien lourd.... Son seul "défaut" (je ne parle que de son poids...). Pour le reste, vous pouvez attendre le film, car je suis presque certaine qu'il y en aura 1 ! Ce livre peut se lire bien au chaud sous la couette en vous faisant voyager vers un futur qui, j'espère, n'arrivera jamais !

Du même auteur : Deon Meyer