L'apogée de la théologie mystique de l'Eglise d'occident. Encyclopédie des mystiques rhénans : d'Eckhart à Nicolas de Cues et leur réception
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 1277 pages
Poids : 100 g
Dimensions : 18cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-204-08899-2
EAN : 9782204088992

Encyclopédie des mystiques rhénans

d'Eckhart à Nicolas de Cues et leur réception

chez Cerf

Serie : L'apogée de la théologie mystique de l'Eglise d'occident

Collection(s) : Dictionnaires

Paru le | Relié 1277 pages

Public motivé

édition française Marie-Anne Vannier | préface Bernard McGinn


Quatrième de couverture

« Ce volume, qui est la première étude systématique d'Eckhart et de Nicolas de Cues, portera beaucoup de fruits dans les décennies à venir. Sans chercher à opposer pas plus qu'à identifier ces deux auteurs, la présentation qui en est faite, en lien avec leurs sources et leur influence, met en évidence le réseau complexe des relations entre eux, de manière tout à fait nouvelle et ouvre ainsi de larges champs à la recherche. C'est pourquoi, l'Encyclopédie des mystiques rhénans d'Eckhart à Nicolas de Cues et leur réception est une contribution originale à la recherche sur la pensée du Moyen Âge tardif et un apport substantiel à l'histoire de la philosophie et de la théologie médiévales. Les lecteurs trouveront dans ses pages tout un déploiement - une nourriture pour la pensée, pas seulement à propos des grands luminaires de la tradition médiévale, mais aussi pour des questions qui continuent à se poser à tous ceux qui s'interrogent sur le sens de Dieu et de l'humanité. »
Bernard McGinn, Université de Chicago, Préface.

Cette Encyclopédie est au coeur d'un ensemble d'ouvrages, constitué notamment par deux Anthologies, l'une des mystiques rhénans, l'autre de Nicolas de Cues, ainsi que d'un volume sur L'Iconographie des mystiques rhénans. Vladimir Lossky, lui qui a présenté magistralement la Théologie mystique de l'Église d'Orient et rédigé sa thèse en Sorbonne sur Eckhart, reconnaissait dans l'oeuvre de celui-ci « l'apogée de la théologie mystique de l'Église d'Occident ». C'est également l'originalité et la profondeur des textes d'Eckhart (souvent appelé le plus grand mystique du Moyen Âge), de Jean Tauler, d'Henri Suso et de Nicolas de Cues, qui nous ont fait donner ce titre à cette vaste entreprise franco-allemande, qui rassemble une centaine d'auteurs.