L'art poétique de Sikong Tu
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 89 pages
Poids : 215 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84279-297-8
EAN : 9782842792978

L'art poétique de Sikong Tu

de

chez Libr. You-Feng

Paru le | Broché 89 pages

15.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

poèmes traduits du chinois et commentés par Véronique Alexandre Journeau


Quatrième de couverture

Véronique Alexandre Journeau, chercheur associé, Réseau Asie - IMASIE (Institut des mondes asiatiques - CNRS/FMSH), a fait une thèse en Histoire de la Musique et musicologie (Sorbonne - Paris IV) sur la théorie, la pratique, et la transcription musicale du jeu de l'antique cithare qin, et une thèse en Asie orientale et Sciences humaines (Paris VII) sur la pensée du geste dans les arts du lettré sous l'angle esthétique et philosophie de l'art. Ses travaux de traduction poétique ont débuté par un mémoire sur «Le Jeu musical (instrumental) vu et entendu par les poètes de la dynastie Tang» sous la direction de François Cheng (Inalco, 1999), et se sont poursuivis avec une traduction des métaphores poétiques à l'appui du geste dans les arts musical et pictural. Son approche est celle de la correspondance entre les arts et avec les lettres.

Par cette traduction, inédite en français, du recueil d'un grand poéticien de la dynastie Tang (Sikong Tu, 837-908), elle a voulu montrer la dualité d'une démarche où l'appréciation esthétique est empreinte d'une conception philosophique taoïste, toutes deux fondées sur l'observation des phénomènes de la nature : voir l'invisible derrière le visible, ressentir la profondeur spirituelle, l'aspect intérieur de choses et des êtres, contenue dans d'anodines descriptions picturales et sonores qui s'avèrent toujours intemporelles et toujours différentes. Sikong Tu a élaboré, pour son cycle de vingt-quatre poèmes, une architecture complexe où plusieurs dimensions se croisent et s'harmonisent entre les plans pictural, musical, cosmologique et philosophique. Son art poétique réside dans la maîtrise des correspondances et dans l'art de dire le plus et le moins à la fois.