L'Asiatique tolérant : traité à l'usage de Zéokinizul, roi des Kofirans, surnommé le Chéri
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 120 pages
Poids : 213 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36500-128-1
EAN : 9782365001281

L'Asiatique tolérant

traité à l'usage de Zéokinizul, roi des Kofirans, surnommé le Chéri

de

chez Théolib

Collection(s) : Libres pensées protestantes

Paru le | Broché 120 pages

Public motivé

18.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

avant-propos Pierre-Yves Ruff | ouvrage traduit de l'arabe du voyageur Bekrinoll, par Mr de *****


Quatrième de couverture

L'Électron libre des Lumières

Officiellement, l'ouvrage est traduit de l'Arabe, et se passe en une lointaine contrée...

En ce pays d'absolutisme et d'intolérance, une minorité, les Kanviliens, est en butte aux persécutions d'une majorité, les Émorains, car ils diffèrent quant à l'interprétation du message de Ristkesusi.

Jadis, le Tsandenidt avait assuré une relative paix civile. Mais sa Révocation avait inscrit la persécution dans les principes du gouvernement.

Le lecteur, jadis comme aujourd'hui, aura tôt fait d'imaginer en quel pays se déroulèrent de tels événements. L'aspect étonnant de l'ouvrage de La Beaumelle réside dans la manière extrêmement directe d'en parler, seuls les noms propres étant à peine masqués par une forme de verlan.

Se présentant comme une utopie, L'Asiatique tolérant est en fait un plaidoyer pour la liberté de conscience, mais aussi un traité de philosophie politique, où s'affirme la revendication d'une légitime défiance à l'égard de toute couronne. On y rencontre cette question, bien avant la Révolution : « À combien d'hommes la tête de quelques Rois n'aurait-elle pas sauvé la vie ? »

Pourtant, l'écrit de La Beaumelle reste celui d'un homme des Lumières, non d'un théoricien de la Révolution.