L'atelier d'écriture Gabriel Garcia Marquez : comment raconter une histoire
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 455 pages
Poids : 457 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-232-12831-8
EAN : 9782232128318

L'atelier d'écriture Gabriel Garcia Marquez

comment raconter une histoire

de

chez Seghers

Paru le | Broché 455 pages

Public motivé

24.00 Indisponible

préface Alexandre Lacroix


Quatrième de couverture

Qui n'a jamais rêvé de participer à un séminaire d'écriture dirigé par un Nobel de littérature ?

Cuba, les années 1980. Le grand Gabriel García Márquez dirige un atelier pour former une nouvelle génération d'auteurs de fiction. Ici, pas de cours magistral : la parole est libre, fluide, sans façon - aucun snobisme ne prévaut entre les gens de métier et ceux qui aspirent à le devenir. On s'interpelle, on rit, on corrige, on s'interroge sur la meilleure façon d'élaborer des histoires originales qui accrochent et fonctionnent. Dans ce volume inédit, le lecteur français pourra découvrir la retranscription de deux sessions plénières de cette aventure collective, la première intitulée « Comment raconter une histoire » et la seconde « Mes rêves à louer ».

Gabo offre les clefs de ce qu'il appelle l'esprit de création. En dialogue avec les participants, et face aux erreurs de jeunesse ou aux méthodes paralysantes, il offre les leçons qu'il a tirées de sa propre expérience ou synthétisées au cours des ateliers. Ce qui l'intéresse avant tout, c'est de saisir le processus à l'oeuvre lorsque l'on écrit, ce moment indéfinissable où tout devient possible, ce mystérieux déclic qui toujours lui échappe. Au-delà de tous les « trucs » et conseils destinés à ceux qui ont le désir d'écrire, ce livre est une porte ouverte sur ce petit miracle dont chacun peut se révéler capable.

Biographie

Affectueusement surnommé « Gabo » par ses lecteurs et par la presse internationale, Gabriel García Márquez est né le 6 mars 1927 à Aracataca, en Colombie, et mort le 17 avril 2014 à Mexico. Écrivain, journaliste et activiste politique extrêmement populaire, il a laissé une oeuvre majeure à la littérature du XXe siècle. Nommé docteur honoris causa de l'université de Columbia, à New York, en 1971, commandeur de la Légion d'honneur en 1980, il a reçu le prix Nobel de littérature en 1982 pour « ses romans et ses nouvelles, dans lesquels le fantastique et le réalisme sont combinés dans un univers à l'imagination très riche, reflétant la vie d'un continent et ses conflits ». Parmi ses ouvrages les plus célèbres, on peut citer Cent ans de solitude (1967), Chronique d'une mort annoncée (1981), L'Amour aux temps du choléra (1985) ou Le Général dans son labyrinthe (1989). García Márquez n'a jamais fait secret de sa sympathie profonde envers Fidel Castro et les mouvements révolutionnaires latino-américains auxquels il a apporté un soutien indéfectible. Longtemps impliqué dans le 7e art et la défense d'un cinéma hispanophone engagé, il a fondé à Cuba l'École internationale de cinéma et de télévision (EICTV) et la Fondation pour un nouveau cinéma latino-américain (FNCL). Sa disparition a suscité une vague d'émotion et d'hommages unanimes dans le monde entier.

Pour Gabriel García Márquez, Nobel de littérature, écrire des scénarios de filins, de séries TV, ou des romans, c'est avant tout raconter une bonne histoire.

« Il y a des tas de méthodes proposées pour écrire des scénarios mais la vérité, c'est qu'aucune n'a la moindre utilité. Tout simplement parce que chaque histoire contient sa propre technique de narration. Le défi du scénariste, c'est de la capter à temps. »
Gabriel Garcia Marquez

« Lire les pages qui vont suivre, c'est assister aux séances secrètes d'un cercle de fictiomanes anonymes. Tous, ils aiment raconter, habiter des personnages, les pousser à la fusion ou au déchirement [...]. Ils sont emportés par la dynamique désirante de la création. »
Alexandre Lacroix (extrait de la préface)

Du même auteur : Gabriel Garcia Marquez