L'averse

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 135 pages
Poids : 197 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-013783-1
EAN : 9782070137831

L'averse

de

chez Gallimard

Collection(s) : Blanche

Paru le | Broché 135 pages

12.50 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Par Antoinette Roméo-Brunier Librairie Le Cadran lunaire (Mâcon)

Tahar, c’est celui qui ne parle pas, corps inerte bientôt inhabité, que seuls les souvenirs viennent troubler. Allongé entre son beau-père, fervent chrétien, une épouse aimante, un fils sans parole, Tahar se souvient. L’enfance en Algérie, le sable, la graine qui glisse entre les doigts de la mère, la prononciation du père, Souad, la complice de l’enfance, l’institutrice et sa robe à fleurs, les colons, la mère de Gérard la main dans les cheveux de son fils… Et puis la guerre sournoise, la chemisette beige et le pantalon en toile, le camp qu’il faut choisir envers et contre tous, Hodeguit, le gradé beuglant, ni pire ni meilleur que les autres. Puis le départ vers une autre vie, loin du soleil algérien. Tahar découvre les foyers Sonacotra, les filles à la peau de lait de ce pays qui appelle aujourd’hui ses enfants venus d’ailleurs « Français issus de l’immigration ». Tahar est plein de souvenirs. Un jour survient l’averse, bouleversante, salvatrice, tel un fleuve rompant brutalement ses digues. Après avoir fait ses armes chez Buchet-Chastel, Fabienne Jacob entre chez Gallimard par la grande porte avec un roman habité par la force des mots, une force capable de dire l’indicible… et le possible.

Quatrième de couverture

L'averse

« L'attraction, les femmes l'attrapent au creux de leurs flancs dès qu'elles passent à ma hauteur. Chaque foulée me rapproche de mon instinct d'origine, chaque pas m'éloigne de mon être de surface. L'appel du corps, un appel d'intérieur à intérieur, des chiens qui se sentent. Elles aussi, les petites, elles bichent. Le côté voyou dont je ne réussis pas à me défaire les aimante. J'ai tout fait pour paraître français, le plus français possible.
J'ai failli réussir. »

Toute sa vie Tahar a aimé ce qui coule, les fleuves, les pluies, les femmes... Quand vient sa dernière heure, montent en lui les visions de l'Algérie qu'il a quittée. L'enfance dans l'incandescence du djebel et la lumière coupante comme un crime en plein midi. Et aussi la guerre qui ne dit pas son nom, mais contraint les hommes à des choix. Au chevet de Tahar demeurent quatre personnes dont les pensées le traversent, bruissantes. Un ex-soldat, une femme aimante, un beau-père qui lui fourgue des prières chrétiennes et un fils muré dans le silence. Chaque voix sonde, à sa façon, la blessure muette de Tahar, mais une seule parvient à la dénouer et à la déborder. Celle qu'on attendait le moins. Et qui monte en même temps qu'une averse d'été, soudaine, éphémère et toute-puissante.

Biographie

Fabienne Jacob est l'auteur d'un recueil de nouvelles et de deux romans dont Corps.

Du même auteur : Fabienne Jacob