L'énigmatique rigole d'essai du canal du Midi
facebook google+ twitter

L'énigmatique rigole d'essai du canal du Midi

de

chez M. Prado

Paru le | Broché 203 pages

Tout public

Grand format Livre broché
18.00 Indisponible

préface Jean-Luc Moudenc


Le Canal du Midi, malgré ses années, joue toujours aujourd'hui un rôle important dans l'histoire du Languedoc. Il sert, outre comme vecteur d'eau maintenant, régulièrement de cadre littéraire, cinématographique et d'invitation à la découverte de notre patrimoine régional. Il nous apprend dans le détail, par la plaisance qui s'y développe, son astucieux fonctionnement. Les itinéraires de randonnés fléchées, nous y invitent et y participent grandement, comme ceux du GR.7 et ses nombreuses variantes en montagne ou en plaine, qui longent au plus près les installations du canal avec ses bassins, lacs et rigoles qui l'alimentent en eau. Des ouvrages qui permettent au détour d'un chemin forestier de service, d'admirer et de retrouver au fil des écoulements, les voies d'eau et autres ouvrages hydrauliques d'une grande ingéniosité, ainsi que de nombreux vestiges abandonnés, encore plus anciens.

Tel la Rigole d'Essai, toujours là, figée dans son écrin de verdure de résineux et fougères en sous-bois, figée in-aeternum à la montagne depuis sa première construction, qui sera suivi d'une mise en eau éphémère, puis de son abandon dès l'automne 1665. Un temps oublié, perdue même de mémoire, elle a été redécouverte ces deux dernières décennies, par l'action opiniâtre de quelques passionnés d'histoire. Emerveillés par les vestiges mis au jour, encore visibles malgré leur partielle destruction par la main de l'homme ou les éboulis du temps qui passe et, la végétation qui s'y développe et en cache son âge. Des sites démonstratifs qui ont, depuis longtemps, repris leurs droits ; alors que la Rigole d'Essai fut l'ouvrage décisif à la construction du canal, dit des Deux-Mers.

Projet qui avait comme avantage premier, de permettre par l'isthme que forment les Pyrénées, de couper court de plusieurs mille marin le contournement de la péninsule Ibérique. Mais aussi d'éviter par la même occasion, les fréquentes tempêtes aux passages très accidentés des côtes à la traversée du dangereux détroit des colonnes d'Hercule, pour les vaisseaux maritimes. Et, ce péril, toujours meurtrier, que représentaient les attaques barbaresques. Un projet sécuritaire mais chimérique à rebondissement technologique, qui sera régulièrement entretenu dans les mémoires et souhaits se ses habitants. On n'en perdra jamais l'espoir de sa réalisation, malgré les siècles à venir.

C'est sa recherche archéologique, dans la trame des vestiges du puzzle géant de l'essai démonstratif de faisabilité du canal, entreprit par Paul Riquet à la demande de Colbert, ministre de louis XIV, lors de l'été 1665, que se situe l'enquête. Les très schématiques premiers travaux de recherches, mis au jour dans la décennie 1980, seront revus et considérablement enrichis par de nouvelles investigations de niveaux sur le terrain, consultation d'archives et bibliographiques, puis d'échanges avec les chercheurs et les propriétaires privés ou publics du Canal du Midi.

Max Prado, nous propose par l'éclairage de son enquête fouillée et didactique, les résultats des secrets de l'énigmatique Rigole d'Essai du Canal du Midi ; un récit technico-historique, ouvrage-guide et itinéraire d'intérêt touristique pour le passionné d'histoire et le randonneur à la fois.
La rigole d'essai du canal du Midi a été construite au coeur de la Montagne Noire dans le Tarn par Pierre-Paul Riquet, mise en eau provisoirement puis abandonnée en 1665. Elle était tombée dans l'oubli pendant des siècles avant d'être redécouverte à la fin des années 1990. L'origine de ce projet, les secrets de cet ouvrage d'art ou encore les vestiges archéologiques sont ici examinés. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 203 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-9523514-8-5
EAN : 9782952351485