L'envol du guetteur
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 156 pages
Poids : 465 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-92444-65-0
EAN : 9791092444650

L'envol du guetteur

de

chez L'Atelier contemporain

Paru le | Relié 156 pages

25.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

lecture de Claude Louis-Combet | dessins de Christine Sefolosha


Quatrième de couverture

Comme dans un conte, il faut ici traverser l'épreuve des rêves, entrer dans la nuit, remonter le chemin de la mémoire et son cortège d'interdits, rencontrer les monstres tapis dans la pénombre, coudoyer le désir, déchiffrer les signes d'un monde toujours incertain, affronter l'ogresse primitive - alors, peut-être, la métamorphose aura lieu et le guetteur, débarrassé de son obscurité, pourra s'envoler enfin.

Biographie

Odile Massé, née en 1950, vit à Nancy. Comédienne, elle fut membre de la compagnie « 4litres12 » pendant les 40 ans d'existence de la troupe où, avec le metteur en scène Michel Massé, elle a mené un travail de recherche théâtrale sur le langage de l'acteur, l'imaginaire et le burlesque. Grand prix de l'humour noir 1998 pour Tribu, paru au Mercure de France, elle a publié chez le même éditeur La Vie des ogres (2002), Manger la terre (2004), et, plus récemment, Jusqu'au bout (La Dragonne, 2007), La Compagnie des bêtes (La Pierre d'Alun, deux volumes, 2010 et 2011). Aujourd'hui éditée par L'Atelier contemporain, elle y a publié : Sortir du trou (2016) et La Nue du fond (2018).

Christine Sefolosha, née en 1955, a vécu durant sa jeunesse dix années intenses en Afrique du Sud, au cours desquelles ses acquisitions culturelles marqueront son parcours pictural de manière indélébile. Si sa peinture peut être rattachée à l'art des temps immémoriaux, elle n'en est pas moins une oeuvre éminemment contemporaine, qui brouille les repères temporels au point que la frontière entre passé, présent et futur tend à s'effacer. Son affinité pour la perception archaïque du monde trouve son point d'ancrage dans la peinture pariétale de l'ère paléolithique. Moment de la naissance de l'art, moment de la naissance de l'homme qu'elle exalte en développant un bestiaire fantastique aux accents d'inquiétante étrangeté : tout un monde de créatures hybrides, de spectres, d'animaux solitaires ou regroupés dans la toile d'un clair-obscur vaporeux.

Du même auteur : Odile Massé