L'équivalence des protections des droits fondamentaux dans l'Union européenne
facebook twitter

L'équivalence des protections des droits fondamentaux dans l'Union européenne

de

chez Bruylant

Collection(s) : Droit de l'Union européenne. Thèses, n° 64

Paru le | Broché 660 pages

Professionnels

Grand format Livre broché
105.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Fabrice Picod | avant-propos de Denis Baranger


L'équivalence des protections des droits fondamentaux dans l'Union européenne

L'équivalence des protections des droits fondamentaux est une exigence formulée par les juridictions nationales et par la Cour européenne des droits de l'homme afin de permettre de concilier les obligations de mise en oeuvre du droit de l'Union européenne et de protection des droits fondamentaux constitutionnels et conventionnels. En particulier, afin de répondre aux exigences d'unité et de de primauté du droit de l'Union, les juridictions nationales et la Cour européenne des droits de l'homme acceptent de suspendre le contrôle des actes étatiques mettant en oeuvre le droit de l'Union européenne sur le fondement des droits fondamentaux constitutionnels et conventionnels aussi longtemps que le droit de l'Union européenne garantit une protection équivalente des droits fondamentaux. Dispositif baroque et instable, cette exigence est nécessairement précaire, des ruptures ponctuelles de l'équivalence apparaissant fréquemment. L'étude de cette exigence et de ces ruptures permet de faire apparaître la structure de l'Union européenne dans laquelle elle s'insère et à laquelle elle répond. Notamment, la nature internationale de l'Union et les mécanismes de réception du droit de l'Union européenne dans le droit interne apparaissent au travers du jeu de l'équivalence. Le droit de l'Union européenne est mis en oeuvre en étant soumis aux contraintes des ordres juridiques nationaux et en particulier, de leur ordre constitutionnel.
Issu d'une thèse de doctorat soutenue en 2019, un ouvrage sur le processus de réception du droit de l’Union européenne dans les ordres constitutionnels, la séparation entre les ordres juridiques dépendant de logiques internes et sur la conflictualité qui en résulte. En effet, des juridictions nationales refusent ou envisagent de refuser de mettre en oeuvre le droit européen. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 660 pages
Poids : 1026 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8027-6694-0
EAN : 9782802766940