L'esprit de résistance : textes inédits, 1943-1983

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 363 pages
Poids : 434 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-226-31936-4
EAN : 9782226319364

L'esprit de résistance

textes inédits, 1943-1983

de

chez Albin Michel

Paru le | Broché 363 pages

Public motivé

22.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

textes réunis et présentés par Françoise Schwab | avec les contributions de Jean-Marie Brohm et Jean-François Rey


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Amel Zaïdi Librairie Millepages (Vincennes)

Composé par Françoise Schwab, Jean-Marie Brohm et Jean-François Rey, ce recueil présente des textes inédits du philosophe rédigés dès 1943, en pleine période de Résistance et de clandestinité, mais aussi des fragments de correspondances, notamment avec Geneviève de Gaulle-Anthonioz ou Sartre. L’intégralité de ces documents est portée par une véhémence qui surprend, mais dont on comprend en même temps l’origine : l’irrationalité du mal. En effet, la blessure collective de la Shoah est intimement projetée chez Jankélévitch, qui affirme : « Je ressens l’obligation de prolonger en moi les souffrances qui m’ont été épargnées. » Le philosophe de la tempérance et de la justesse manifeste dans ses écrits une résistance catégorique et constante contre le fascisme, « ennemi héréditaire de toute pensée, quelle qu’elle soit. » L’obsédant souvenir du crime contre l’humanité alimentera sa pensée, parfois secondée par une vive émotion, tant la cruauté de l’offense se révèle impensable. L’impossibilité du pardon place le penseur des vertus, du sublime et de l’amour, face à des contradictions qui se traduisent par un déchirement dont il espéra jusqu’au bout trouver le remède.

Quatrième de couverture

Vladimir Jankélévitch

L'esprit de résistance

Moraliste doublé d'un métaphysicien hors pair, Vladimir Jankélévitch (1903-1985) est l'auteur d'oeuvres classiques parmi lesquelles Le Traité des vertus, La Mort, Le Pardon, L'Irréversible et la nostalgie, Le Paradoxe de la morale, et de nombreux livres sur la musique, entre autres sur Debussy, Ravel et Fauré.

Avec fidélité, sérieux et courage, il n'a cessé d'unir la pensée et l'action, de mêler réflexion et implication dans la vie sociale de son temps pour défendre les idées qui illustraient ses cours à la Sorbonne sur le mensonge, la sincérité ou la justice.

Composé de textes rares, devenus introuvables ou inédits en volume, ce livre présente des grands enjeux : la mémoire, le pardon, la lutte contre le racisme et l'antisémitisme...

Vladimir Jankélévitch nous met en garde contre le retour des pensées criminelles. Et à la question : qu'est-ce qu'un philosophe aujourd'hui ? Il répond : « Eh bien, c'est d'abord quelqu'un qui fait comme il dit. »

Biographie

Cette édition a été préparée par Françoise Schwab, historienne, éditrice des oeuvres posthumes de Vladimir Jankélévitch, auteur de nombreux articles sur la pensée du philosophe en rapport avec Henri Bergson, Emmanuel Levinas ou Léon Chestov.
Avec des contributions de Jean-Marie Brohm, professeur émérite de sociologie à l'Université Montpellier III, auteur entre autres de
1936. Jeux Olympiques à Berlin (André Versaille éditeur, 2008), et de Jean-François Rey, agrégé de philosophie, auteur de plusieurs ouvrages sur Emmanuel Levinas dont Levinas autrement (Peeters, 2012).

Du même auteur : Vladimir Jankélévitch