L'état d'urgence
facebook twitter

L'état d'urgence

de l'exception à la banalisation

chez Presses universitaires de Paris Nanterre

Collection(s) : Actualité

Paru le | Broché 267 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
11.00 Disponible - Expédié sous 11 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Depuis novembre 2015, la France vit sous le régime de l'état d'urgence. Dans le discours du Gouvernement et du Parlement, cet état d'urgence est un instrument efficace et nécessaire, conçu pour permettre à l'État de droit démocratique libéral de répondre à des menaces exceptionnelles par des mesures qui, bien que dérogatoires à la légalité ordinaire, sont conformes aux principes d'une démocratie respectueuse des libertés.

Adopté dans l'émotion forte qui suit les attentats de 2015, avec un fort assentiment de la classe politique et de l'opinion publique, l'état d'urgence n'a guère donné lieu qu'à des discussions sur certaines de ses modalités techniques. Mais, en dépit de ses multiples prorogations et multiples rapports d'évaluation interrogeant son efficacité du point de vue de la lutte contre le terrorisme, il n'y a pas eu de vrais débats de fond sur la légitimité de son principe et, au-delà, de son installation dans la durée. D'où ces interrogations : la banalisation n'a-t-elle pas succédé à l'exception ? N'affecte-t-elle pas le sens même de l'état d'urgence ?

Ce sont ces questions que les chercheurs et chercheuses du Centre de théorie et analyse du droit ont voulu étudier, analyser et mettre en perspective, en mobilisant collectivement leurs compétences et connaissances.
Des contributions sur l'application de l'état d'urgence et les risques engendrés par son maintien. Les chercheurs interrogent son encadrement juridique, les pouvoirs qu'il remet en cause et les périls antidémocratiques de mesures d'exception qui se banalisent. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 267 pages
Poids : 215 g
Dimensions : 12cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84016-267-4
EAN : 9782840162674