L'étreinte du crapaud
facebook twitter

L'étreinte du crapaud

de

chez Belles lettres

Collection(s) : Le goût des idées, n° 65

Paru le | Broché 206 pages

Tout public

Grand format Livre broché
15.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais par Georges Fradier


Le 26 septembre 1926, un biologiste autrichien nommé Paul Kammerer se tua d'un coup de revolver. Dans les milieux scientifiques, on considéra ce suicide comme le dénouement d'une bataille tantôt obscure, tantôt scandaleuse, autour des doctrines fondamentales de l'Évolution. Aux disciples de Lamarck, apôtres de l'hérédité des caractères acquis, les expériences de Kammerer menées pendant plus de quinze ans sur des générations d'amphibiens tels que la salamandre et le fameux crapaud accoucheur, apportaient des arguments apparemment décisifs. D'où la fureur du camp opposé : celui des néo-darwinistes, adeptes des mutations fortuites préservées par la sélection naturelle. À leur tête, le savant anglais William Bateson insinua que les expériences étaient truquées mais réussit à ne pas en examiner les résultats - s'arrangeant en particulier pour ne pas voir une pièce capitale : les « rugosités nuptiales » du dernier spécimen de crapaud accoucheur... Un biologiste américain devait administrer le coup de grâce : se trouvant à Vienne, il y fit une découverte qu'il publia, et à la suite de laquelle Kammerer se suicida.

Longtemps intrigué par cette curieuse affaire, Arthur Koestler s'attendait, lorsqu'il décida de reprendre l'enquête, à raconter la triste histoire d'un savant qui trahit sa vocation : le suicide de Kammerer était, en effet, passé pour un aveu, et toute son oeuvre en est restée discréditée. Or, en analysant la documentation de l'époque et en se renseignant auprès de tous les survivants du drame, Koestler s'aperçut peu à peu qu'il procédait à la réhabilitation d'un homme qui, très probablement, fut la victime d'une trahison.
Le parcours de Paul Kammerer, biologiste autrichien dont les travaux sur l'évolution et les expériences menées sur des amphibiens ont rencontré l'opposition virulente des tenants d'un néo-darwinisme mené par William Bateson. Le savant se suicida en 1926 et son acte passa pour un aveu dans le milieu scientifique. Le portrait tracé par l'écrivain tend pourtant à le réhabiliter. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 206 pages
Poids : 220 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-251-44767-4
EAN : 9782251447674

Du même auteur : Arthur Koestler