L'événement anthropocène
facebook twitter

L'événement anthropocène

la Terre, l'histoire et nous

de ,

chez Points

Collection(s) : Points. Histoire, n° 517

Paru le | Broché 330 pages

Tout public

Poche Livre broché
9.50 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Les scientifiques nous l'annoncent, la Terre
est entrée dans une nouvelle époque : l'Anthropocène.
Plus qu'une crise environnementale,
nous vivons un basculement géologique d'origine
humaine. Comment en sommes-nous arrivés là ?
Faisant dialoguer science et histoire, les auteurs
revisitent l'histoire globale des derniers siècles au
prisme de l'environnement : le manifeste d'une
nouvelle génération d'historiens.
Les auteurs décrivent l'émergence de cette nouvelle ère où est entrée la Terre : l'anthropocène, conséquence de l'âge urbain, consumériste, chimique et nucléaire dans lesquelles les sociétés humaines ont plongé la planète. Ils font l'inventaire écologique d'un modèle de développement devenu insoutenable et ouvrent des pistes pour vivre et agir dans cette nouvelle époque. ©Electre 2021

Yann Caroff le 21/12/2019

Une grille de lecture historique du monde actuel

"L'événement Anthropocène", un livre passionnant dans la lignée de Sapiens de Harari, écrit par Christophe Bonneuil (chercheur du CNRS qui dirige la collection Anthropocène des éditions du Seuil) et Jean-Baptiste Fressoz, historien des sciences (que j'ai découvert lors d'une conférence sur la chaîne Le Média "Transition, piège à con ?"). J'aime vraiment beaucoup ces livres qui remontent le cours du fleuve pour en explorer les rivières affluentes jusqu'aux ruisseaux, qui prennent le temps de regarder les actions au ralenti et qui reconnectent les points entre des bouts isolés d'histoire, qui déterrent le lien entre gestion des ressources et décisions politiques. Ce genre de livres qui nous aident à acquérir une vision plus systémique de l'ordre des choses. L'anthropocène est cette période marquée par la production industrielle qui pour la première fois de l'histoire impacte l'équilibre du système-Terre, au point qu'il en restera une couche géologique visible. La civilisation thermo-industrielle à bout de souffle dans laquelle nous vivons ne vient pas de nulle part. Elle remonte au XVIIIème siècle qui a vu naître l'économie ainsi que sa dématérialisation rapide, puisque les ressources terrestres ont été dès le départ considérées comme des externalités infinies. Tout cela remonte à l'Angleterre et à la France, deux nations originellement esclavagistes, aux grandes déforestations du territoire pour construire des bateaux de guerre, des maisons, des machines, qui ont conduit à la gestion territoriale des biens communs, au libéralisme, à l'explosion des échanges avec la Nouvelle Angleterre et des Indes pour acquérir plus de bois, à l'exploitation des mines de charbon et de l'homme par l'homme, à l'avénement du train, des machines, des révoltes luddites, à la main-mise sur les ressources des colonies, à l'exploitation des puits de pétrole, à l'explosion des villes, à l'apparition des voitures autonomes, à cette énergie qui a rendu obsolètes les esclaves. Les guerres ont aussi joué un rôle de catalyseur avec le besoin impérieux de dominer, d'où les déforestations, le besoin de toujours plus de ressources (charbon, acier, pétrole) et le boost des avancées technologiques, et en particulier du nucléaire. Mais c'est surtout le capitalisme qui a le plus contribué à défigurer la Terre, à en piller ses ressources, à empoisonner les mers, les sols et l'atmosphère, à tel point qu'il est sans doute plus précis de parler de capitalocène que d'anthropocène. Ce que j'apprécie dans ce livre, c'est qu'il n'est pas idéologique. C'est un livre d'histoire, qui me semble factuel, écrit dans un style académique, presque un Que Sais-Je ? et pour tout ce qu'il apporte, je le recommande vivement, dans sa deuxième édition enrichie de 2 chapitres.

Format : Broché
Nb de pages : 330 pages
Poids : 173 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7578-5959-9
EAN : 9782757859599

Du même auteur : Christophe Bonneuil


Du même auteur : Jean-Baptiste Fressoz