L'homme de Kiev
facebook twitter

L'homme de Kiev

de

chez Rivages

Collection(s) : Rivages-Poche, n° 834

Paru le | Broché 427 pages

Poche Livre broché
10.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Solange et Georges de Lalène | édition révisée par Hélène Cohen | préface de Jonathan Safran Foer


()

"Son sort lui donnait la nausée. A peine échappé de la zone de résidence, il avait été pris au piège et jeté en prison. Depuis sa naissance, un cheval noir l'avait poursuivi : cauchemar juif. Qu'était un juif sinon une perpétuelle malédiction ? Les Juifs, il en avait par-dessus la tête de leur histoire, de leur destin et de leur culpabilité."

Infortuné Yakov Bok ! Né avec la scoumoune - Juif, orphelin et pauvre - trahi par sa femme, il décide de quitter son Shtetl pour Kiev. Réparateur chevronné et philosophe débutant, il a l'audace de raser sa barbe pour mettre toutes les chances de son côté. Travailler, rebondir enfin, et peut-être même s'embarquer pour l'Amérique, tels sont les rêves qui l'animent. Mais, le mauvais sort est pugnasse et l'assassinat crapuleux d'un gamin des rues sera le prétexte d'un déchainement antisémite dont il sera la victime exutoire.

"L'homme de Kiev", doublement récompensé l'année de sa parution par le National Book Award et le Pulitzer est souvent considéré, à juste titre, comme le chef d'oeuvre de Bernard Malamud. Situé à la veille de la Première Guerre mondiale, dans la Russie pourrissante de Nicolas II, gangrénée par la corruption et une haine maladive des Juifs, "L'homme de Kiev" est avant-tout une oeuvre universelle mettant en scène un homme de peu qui sonde sa propre désespérance avec des bribes éparses de philosophie tirées de Spinoza. Face à la folie et la bêtise crasse des hommes de son temps, Yakov l'innocent refuse de devenir un martyre, ce qui le conduit à ne jamais céder à la tentation d'avouer un crime qu'il n'a pas commis. Avec ce texte guidé par la nécessité, Bernard Malamud a signé le grand roman russe de la littérature américaine.

 

L'homme de Kiev

Yakov Bok quitte son village et s'installe à Kiev. Il aspire à une vie meilleure : un travail, un avenir, du temps pour lire ou pour rêver. Lorsqu'un enfant est découvert assassiné, cet homme comme les autres devient le coupable idéal. Car dans la Russie de Nicolas II, Yakov est d'abord un Juif.

L'Homme de Kiev plonge dans les racines du mal, recréant l'Europe vacillante des tsars. Au-delà de la fable morale, Bernard Malamud a écrit un éblouissant roman sur la condition humaine, un chef-d'oeuvre qui le place aux côtés de Franz Kafka ou Joseph Roth.
Russie, début du XXe siècle. Yakov Bok, menuisier juif accusé du meurtre rituel d'un enfant, est arrêté et emprisonné pendant plusieurs années avant que s'ouvre le procès qui l'innocentera. Prix Pulitzer de fiction 1966. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 427 pages
Poids : 226 g
Dimensions : 11cm X 17cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7436-2964-9
EAN : 9782743629649

Du même auteur : Bernard Malamud