L'homme gribouillé
facebook google+ twitter

L'homme gribouillé

de ,

chez Delcourt

Paru le | Relié 327 pages

Grand format Livre relié
29.95 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

dessin Frederik Peeters


(Le Genre urbain)


Chronique Page des libraires, rédigée par Guillaume Boutreux Librairie M’Lire (Laval)

Diminuée par des épisodes d’aphasie durant lesquels elle ne peut s’exprimer que grâce à l’écran de son téléphone ou une feuille de papier et un crayon, Betty Couvreur doit affronter la disparition de sa mère Maud puis faire face à un certain Max Corbeau, effrayant maître-chanteur qui, en plus d’avoir terrorisé sa fille, la bavarde Clara, semble avoir harcelé sa mère depuis de nombreuses années. Elle mène donc une enquête des plus périlleuses pour comprendre les motivations et l’identité de ce personnage aussi dangereux qu’insaisissable. Ses recherches vont la pousser bien plus loin qu’elle n’aurait pu l’imaginer, jusqu’aux sources de son histoire personnelle et familiale. Rendons grâce tout d’abord au scénario à la fois fantasque et très maîtrisé de Serge Lehman qui nous emmène en compagnie de toutes ces femmes dans une poursuite menée tambour battant de Paris jusque dans les vallées bourguignonnes. Il faut dire que Serge Lehman contribue depuis maintes années au renouvellement d’une littérature de l’imaginaire « à la française » au travers de romans, de nouvelles, d’essais, de critiques et conférences. Son incursion dans le domaine de la bande dessinée, si elle est certes un peu plus récente, n’en compte pas moins quelques fameux récits à l’exemple de La Brigade Chimérique (L’Atalante), L’Homme truqué (L’Atalante) ou encore L’Œil de la nuit (Delcourt). Point commun entre tous ces scénarios : la figure du super-héros que Lehman s’évertue avec bonheur à implanter au sein de la culture fantastique européenne. Avec cet homme gribouillé, Lehman réalise ainsi, tel un docteur Frankenstein narratif, un savant mélange entre le mythe du golem et des personnages comme Fantomas ou le fantôme de l’opéra. La contribution de Frederik Peeters à l’épanouissement du scénario de Lehman s’avère loin d’être anecdotique. Le dessinateur genevois a lui aussi quelques pépites dessinées à son compteur. À l’aise dans les récits de vie les plus émouvants avec Pilules bleues (Atrabile), il s’est fait également connaître par ses épopées fantastiques aux allures de contes philosophiques comme Lupus (Atrabile) ou Aâma (Gallimard). C’est donc sans surprise que Frederik Peeters parvient avec talent à conférer humanité aux femmes de caractère qui entourent Betty Couvreur. Ses qualités de dessinateur prennent ensuite toute leur ampleur dans l’incarnation graphique de « la créature », cet homme gribouillé aussi mystérieux que terrifiant. Mention spéciale pour la scène de l’affrontement entre Max Corbeau et les gardes du corps du rabbin ! Bref, l’enthousiasme que peut engendrer l’idée d’une collaboration entre Serge Lehman et Frederik Peeters est bien loi de retomber à la lecture de ce long récit magnifiquement maîtrisé tant dans le fond que dans la forme. On en redemande !

C'est l'histoire d'une vieille dame qui écrit des contes pour enfants terrifiants, d'une mère qui ne peut pas parler et de sa fille qui ne peut pas s'en empêcher, d'un chat de mauvaise humeur, d'un collectionneur de merveilles avec six doigts à chaque main, d'un oiseau fossile géant, d'un faussaire hanté par les noms qu'il a créés et d'un secret vieux comme le monde.
A Paris, Betty Couvreur, la quarantaine, vit dans l'ombre de sa mère, auteure de livres pour enfants. Depuis plusieurs années, cette dernière est sous l'emprise d'un maître-chanteur, Max Corbeau. Lorsque Betty l'apprend, elle se retrouve plongée dans une quête initiatique à la découverte de ses origines, au pays des monstres et des merveilles. ©Electre 2019
Format : Relié
Nb de pages : 327 pages
Poids : 1132 g
Dimensions : 21cm X 26cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7560-9625-4
EAN : 9782756096254

Du même auteur : Serge Lehman


Du même auteur : Frederik Peeters