L'homme sauvage dans les lettres et les arts
facebook google+ twitter

L'homme sauvage dans les lettres et les arts

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Interférences

Paru le | Broché 529 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
32.00 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

L'homme sauvage dans les lettres et les arts

La figure de l'homme sauvage est un archétype de l'imaginaire universel et n'a cessé d'être revisitée et renouvelée par l'iconographie et la littérature de tous les temps. Mais quels sont les termes que les textes ou les didascalies utilisent pour se référer à l'imaginaire de l'homme sauvage ? Quel langage visuel en a construit l'image ? Et à quoi le reconnaît-on ? À son aspect physique ? À ses actions ? À son (manque de) langage ? Comment évolue cette figure à travers l'espace et le temps et quelle est la finalité de son (r)emploi ? Peut-on parler encore, enfin, à l'époque post-industrielle, de l'existence d'un homme sauvage et, si oui, à quel imaginaire renvoie-t-il ?

Les contributions ici réunies visent à cerner et à définir le motif de l'homme sauvage, ainsi qu'à retracer l'histoire et la complexité de sa représentation, dans une perspective résolument diachronique et transdisciplinaire, afin de comprendre les modalités de construction et d'utilisation d'une figure perçue comme une émanation des origines ou des confins du monde ou un retour à un espace inexploité, capable d'éveiller un sentiment de continuité existentielle entre l'homme et la nature.

De la Préhistoire à l'Âge contemporain, l'homme sauvage pose à l'homme civilisé la question de sa nature et des limites de son acculturation et lui renvoie, par le miroir de la représentation, l'image de ce qu'il n'est pas ou une vérité ontologique à assimiler.
Etudes sur l'évolution de la figure de l'homme sauvage dans l'iconographie et la littérature, de la préhistoire à l'époque contemporaine. Cet archétype de l'imaginaire universel, perçu comme une émanation des origines du monde ou comme un retour à un territoire inexploité, interroge la relation de l'homme à la nature et les limites de la civilisation. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 529 pages
Poids : 746 g
Dimensions : 16cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-7591-2
EAN : 9782753575912