L'honneur, c'est dire non
facebook google+ twitter

L'honneur, c'est dire non

place d'un principe dans la société contemporaine

de

chez Ed. du Croquant

Collection(s) : Critiques et contestations

Paru le | Broché 161 pages

Professionnels

Grand format Livre broché
15.00 En stock - Expédié sous 3 à 6 jours
Ajouter au panier Frais de livraison

Les mouvements sociaux portés par la jeunesse qui ont émergé ces dix dernières années ont remis au goût du jour une notion considérée comme dépassée : l'honneur.

L'honneur évoque, selon les époques, un principe chevaleresque, une passion patriotique ou un terme propre aux populations du bassin méditerranéen. Il tend à s'imposer aujourd'hui comme un concept « brandi » par les individus pour dénoncer les conditions sociales qui les asservissent. Le sentiment d'indignation est d'autant plus fort qu'il répond au désenchantement des individus face au monde qui les entoure : marasme politique, mondialisation, monde de plus en plus rationalisé et tourné vers le profit, absence de perspectives d'avenir...

Pour résister à la déchéance sociale et morale qui les guette, les individus vont alors mobiliser « la seule chose qui leur reste », à savoir leur honneur, pour dire « non » aux injonctions de la société marchande et aux corruptions afin de reprendre le contrôle de leur existence. L'honneur semble ainsi acquérir une nouvelle dimension : il cristallise les indignations et insuffle un élan libérateur.

Ce sentiment de révolte face à un monde d'injustices gagne de nombreux pays. Dans cet ouvrage issu de sa thèse de sociologie, c'est à la lumière d'interviews avec des jeunes français et turcs que l'auteure s'efforce de cerner l'évolution sociale de la référence à l'honneur, face à des situations qui portent atteinte à la dignité humaine et dont ils souhaitent s'émanciper. Si l'honneur était jusqu'ici empreint de la culture dans laquelle il était invoqué, il semble s'universaliser pour devenir une notion qui fait écho aux souffrances des populations du monde entier.
Version remaniée d'une thèse de sociologie, cette étude montre comment les mouvements sociaux portés par la jeunesse ont remis l'honneur au goût du jour, en se fondant sur des interviews avec des Français et des Turcs. Face à des situations qui portent atteinte à la dignité humaine et dont les individus souhaitent s'émanciper, l'honneur est la référence sociale avancée. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 161 pages
Poids : 208 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36512-244-3
EAN : 9782365122443