L'identité, choix ou destin ?
facebook google+ twitter

L'identité, choix ou destin ?

essai de psychanalyse

de

chez Editions Stilus

Collection(s) : Nouages

Paru le | Broché 237 pages

Grand format Livre broché
20.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

L'identité, choix ou destin ?

Une question brûlante traverse, de nos jours, les débats de société sur l'identité. Elle détermine des choix politiques avec une incidence directe sur notre actualité. Des philosophes, sociologues et historiens se penchent sur ce sujet. Mais en quoi cela concerne la psychanalyse ?

C'est un fait que chaque analyse porte la marque de la question « qui suis-je ? », à laquelle l'inconscient ne répond pas. À partir de là, nous tenterons de démontrer qu'une réponse est possible. Elle n'est pas celle de l'accommodation à une prescription sociale ou celle de l'assomption d'une histoire qui conduisent nécessairement à une identité de communauté.

Ce livre interroge avant tout la nécessité de l'être humain d'appartenir à un groupe, de faire lien, d'être avec d'autres. Souvent, le recours est l'identification. Cela exige que l'on précise ce que l'on entend par identification, que l'on isole ses différentes formes afin de repérer comment une psychanalyse touche l'ensemble des identifications d'un sujet et pour quel résultat. Mais l'identification n'est pas l'identité. Un parcours distinguant ces deux termes s'impose. En effet, existe-t-il une identité possible qui ne passe pas par l'identification ? Que serait une identité sans identification ?

Mais la question « qui suis-je ? » concerne également l'être sexuel, soit l'identité sexuelle. Dès la naissance, on nous attribue un sexe, on naît garçon ou fille. Alors pourquoi l'appartenance sexuelle fait-elle question ? Pourquoi certains sujets acquièrent-ils la conviction d'appartenir à un sexe qui n'est pas celui qui leur a été assigné ? Existe-t-il un rapport entre l'identité sexuelle et le choix du partenaire sexuel ?

L'identité fait symptôme, et souvent dans le social, mais parfois elle fait symptôme pour le sujet lui-même. Notre proposition est de démontrer le devenir de l'identité pour ceux qui décident de faire le choix de l'expérience d'une psychanalyse.
La psychanalyse distingue ce qui fait l'identification et l'identité pour cerner ce qui relève de l'appartenance à un groupe, à une communauté, ou encore à un pays. Cet essai interroge la proportion d'inné et d'acquis dans ce qui fait identité dans la psychanalyse et dans le discours public notamment politique. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 237 pages
Poids : 318 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9791095543145

Du même auteur : Luis Izcovich