L'imitateur
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 172 pages
Poids : 168 g
Dimensions : 12cm X 19cm
Date de parution :
EAN : 9782070255313

L'imitateur

de

chez Gallimard

Collection(s) : Du monde entier

Paru le | Broché 172 pages

15.25 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'allemand par Jean-Claude Hémery


Quatrième de couverture

Tel un des personnages de cette série de courts récits, Thomas Bernhard voit chaque jour défiler devant lui «le vraisemblable, l'invraisemblable et même l'à peine croyable et l'absolument incroyable». Il ne s'agit pas, on le voit, de démêler la réalité et la fiction, la vérité et le mensonge, qui se trouvent, au contraire, étroitement liés.

Qu'il s'agisse de faits divers, d'histoires entendues ou vécues, le comportement et, parfois, les déclarations de leurs héros n'obéissent pas aux mêmes lois que la société qui les pourchasse, les accuse ou les rejette.

Chacune de ces histoires, même celles qui font rire, crée un choc, un malaise, une angoisse. Notre petit monde de préjugés et d'idées reçues s'effondre.

Biographie

Né le 9 février 1931 à Heerlen (Pays-Bas) d'une mère autrichienne, Thomas Bernhard est d'abord élevé par ses grands-parents, à Vienne et près de Salzbourg, où sa mère et son père adoptif s'installent en 1946. Abandonnant le lycée dès 1947, il entre comme apprenti chez un épicier, puis se trouve immobilisé pendant trois ans par une maladie pulmonaire. En 1952, il s'inscrit au Mozarteum de Salzbourg, où il étudie le violon, le chant, la musicologie et la dramaturgie tout en écrivant des chroniques judiciaires dans un journal socialiste. Diplômé en 1957, il se consacre dès lors à son oeuvre, une vingtaine de pièces de théâtre et une quarantaine de récits et romans qui font bientôt sensation dans le monde entier et valent à leur auteur les plus grands prix littéraires, qu'il reçoit parfois avec hargne.

Thomas Bernhard est mort à Gmunden (Haute-Autriche) le 12 février 1989.

Du même auteur : Thomas Bernhard