L'impossible prohibition
facebook google+ twitter

L'impossible prohibition

drogues et toxicomanie en France, 1945-2017

de

chez Perrin

Paru le | Broché 579 pages

Professionnels

Grand format Livre broché
27.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Éric-Michel Tosolini Librairie Sauramps Cévennes (Alès)

Le livre s’ouvre sur la mort tragique par overdose d’une jeune fille à Bandol en 1969. Ce drame fut la pierre d’angle de l’édifice prohibitionniste, construit autour de la loi du 31 décembre 1970 et qui est toujours debout en France. À partir de là, l’auteur déroule l’histoire des tensions qui en découlent, entre pénalisation et prévention, appel à la guerre contre les trafiquants et écoute et compréhension du toxicomane. Les débats s’enflamment, les luttes s’exacerbent et des vies parten ! Très documenté, d’une lecture aisée, cette histoire de L’Impossible Prohibition fait se croiser usagers et policiers, magistrats et trafiquants, politiques et médecins, créateurs et consommateurs, et ne laisse à son lecteur que peu de répit et surtout de lancinantes questions, tant l’abus de simplismes dans ce domaine nuit gravement ! Et les « perspectives d’avenir » tracées par ce salutaire ouvrage nous préparent déjà aux débats de demain.

Crime pour les uns, paradis artificiel pour les autres, la drogue a constitué - et constitue plus que jamais - un enjeu central dans la France contemporaine. Son usage explose dans les années 1960, avec l'émergence d'une toxicomanie juvénile, au point de faire la une des journaux et d'alarmer les pouvoirs publics. Des spécialistes s'emparent du sujet, un nouveau secteur de soins est institué et le Législateur produit l'inflexible loi de décembre 1970, toujours en vigueur.

Année après année, la drogue devient un problème social, sanitaire et politique que les autorités combattent en la réprimant. Mais la prohibition intégrale demeure inefficace, voire contre-productive. Loin de neutraliser les filières, elle pousse à la sophistication des organisations criminelles, maintient des usagers dans la spirale de la marginalisation, remplit les prisons et détourne les toxicomanes du système de soins. Cet échec dévoile la contradiction qui oppose les objectifs répressifs et sanitaires, au coeur du modèle français.

Grâce à des archives inédites - ministérielles, policières et privées -, Alexandre Marchant offre la première étude scientifique d'un fléau qui a profondément marqué notre second vingtième siècle. Outre des révélations sur les filières, les enquêtes policières et les contentieux diplomatiques, il s'attache avec brio à démontrer toute la complexité d'un problème d'autant plus difficile à résoudre qu'il ne cesse d'évoluer.
Version remaniée d'une thèse, cette étude retrace l'histoire de la gestion par les pouvoirs publics français du trafic et de la consommation de drogue depuis 1945. L'exploitation d'archives inédites donne à voir les enjeux sociaux, sanitaires et politiques du problème et livre des révélations sur les filières, les enquêtes policières et les contentieux diplomatiques qui ont émaillé le XXe siècle. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 579 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-262-05157-0
EAN : 9782262051570