L'Inde sous les yeux de l'Europe
facebook google+ twitter

L'Inde sous les yeux de l'Europe

mots, peuples, empires, 1500-1800

de

chez Alma éditeur

Collection(s) : Essai. Histoire

Paru le | Broché 487 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
26.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais par Johanna Blayac


Chronique Page des libraires, rédigée par Jérémie Banel Librairie Lamartine (Paris 16e)

Depuis Vasco de Gama (Alma et Points), on sait Sanjay Subrahmanyam incroyablement érudit et doté d’un talent hors pair pour décrire les contacts entre l’Europe et le sous-continent indien. Il ajoute avec cet ouvrage une nouvelle couche de connaissances à son œuvre, en relatant, au travers d’une suite de portraits, la production du savoir en Europe autour de l’Inde, du xvie au xixe siècle. Se méfiant des catégories d’analyses trop « évidentes », il creuse la production savante de l’époque pour comprendre comment, entre rejet et curiosité, s’opère peu à peu un subtil jeu de balancier entre la réalité locale sous toutes ses formes – culturelle, politique, géographique – et la façon dont elle est retranscrite ailleurs. Selon qui le regarde, l’étudie, l’autre n’est jamais le même. On voit ici une volonté de lui trouver des points communs avec ce que l’on connaît et là, à l’inverse, une opposition totale entre un « Eux » et un « Nous », au point que ces catégories, tout d’abord prétendument descriptives, en deviennent performatives. C’est la grande leçon de ce livre ou plutôt son illustration historique : hier comme aujourd’hui, nul n’est aussi neutre qu’il ne le pense dans son rapport à l’autre et dans sa capacité à l’appréhender. En être conscient et comprendre les mécanismes de ce qui se joue à ce moment-là est déjà un premier pas.

Quand, à la fin du XVe siècle, les Portugais franchirent le cap de Bonne-Espérance pour aborder le sous-continent indien ils ne disposaient guère de témoignages directs sur ces immenses contrées connues depuis l'Antiquité
mais essentiellement légendaires. Très vite les Italiens, les Français, les Allemands, les Anglais et les Hollandais leur emboîtèrent le pas.

Marchands, diplomates, missionnaires, militaires et savants : nombreux furent les Européens à tenter l'aventure. Dans
cette étonnante suite de portraits, Sanjay Subrahmanyam montre que leurs points de vue sur l'Inde - ou les Indes - dépendent largement de leur nationalité et de leur profession, sans compter les traits de caractère personnels. Du XVIe siècle jusqu'à la veille du XIXe siècle et de la colonisation britannique c'est tout un savoir sur l'Inde qui se constitua mais aussi une certaine manière de penser... l'Europe et le christianisme !

Le grand historien indien montre une nouvelle fois combien il est délicat de parler d'une simple « rencontre » des cultures.
L'objet « Inde » construit par les Européens a nourri leur réflexion sur le langage, la religion et le commerce plus qu'il ne leur en a appris sur l'Inde elle-même. La connaissance que l'on a de l'autre doit toujours être comprise en tenant compte du contexte et des circonstances de la rencontre.
A la suite des Portugais, à la fin du XVe siècle, de nombreux Européens, marchands, missionnaires, diplomates, militaires et savants, tentent l'aventure en Inde. Ils rapportent des témoignages et rendent compte du prisme par lequel ils perçoivent la civilisation indienne. Le pays a alimenté leur réflexion sur le langage, la religion et le commerce. Prix Martine Aublet 2018. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 487 pages
Poids : 643 g
Dimensions : 16cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36279-270-0
EAN : 9782362792700

Du même auteur : Sanjay Subrahmanyam