L'infanterie napoléonienne
facebook twitter

L'infanterie napoléonienne

de ,

chez SOTECA

Paru le | Broché 98 pages

Tout public

Grand format Livre broché
14.90 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Après avoir traité l'infanterie et la cavalerie de la Garde impériale, ce numéro propose une étude sur l'infanterie napoléonienne, « La reine des batailles » comme l'on disait alors sans distinction entre l'infanterie de ligne et l'infanterie légère car leur rôle était identique sur les champs de bataille.

La présentation est à la fois classique et particulière et dans la manière dont défilait un régiment. En tête ce sont les sapeurs barbus, vient ensuite le tambour-major du régiment qui précède les tambours et les musiciens. Ils forment la tête de colonne du régiment. Le colonel monté sur son cheval défile à la tête des grenadiers qui forment une compagnie d'élite, suivis des fusiliers ou des chasseurs pour la légère, tandis que les voltigeurs, autre compagnie d'élite, clôturent ce défilé. C'est ensuite la procession des fourgons, le service de santé et enfin les femmes qui ferment la marche.

Le présent volume présentera également la composition détaillée d'un régiment d'infanterie sous l'Empire, avant et après la modification du décret du 18 février 1808.

Ce volume sur l'infanterie ravira les amateurs de l'épopée napoléonienne, les figurinistes et les reconstitueurs en cette année du bicentenaire de la campagne de France.
Une présentation de la composition de l'infanterie napoléonienne sous l'Empire avant et après la modification du décret du 18 février 1808. La présentation suit l'ordre dans lequel un régiment défilait : les sapeurs barbus sont en tête tandis que les fourgons, les services de santé et les femmes clôturent la marche. Avec la description détaillée des uniformes, des décorations et de l'équipement. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 98 pages
Poids : 384 g
Dimensions : 19cm X 26cm
Date de parution :
EAN : 9791091561730

Du même auteur : Alain Pigeard