L'insécurité en question : définitions, enjeux et perspectives
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 270 pages
Poids : 600 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-87562-060-6
EAN : 9782875620606

L'insécurité en question

définitions, enjeux et perspectives

chez Presses universitaires de Liège

Collection(s) : Série sciences politiques et sociales

Paru le | Broché 270 pages

Public motivé

29.00 Disponible - Expédié sous 27 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Ces dernières années, l'analyse et les pratiques de la sécurité et de l'insécurité ont fortement évolué sous l'influence de plusieurs facteurs fortement imbriqués, tels que le déclin de la souveraineté nationale, l'accroissement de l'intensité des interactions transnationales ou encore l'éclatement conflictuel sous-tendu par des dynamiques identitaires. Ces constats et les représentations qui leur sont associées ont enjoint un réexamen de la manière dont la sécurité et l'insécurité se pensent et se pratiquent. Inscrit au coeur de ce double questionnement contemporain, cet ouvrage met en question la définition et les enjeux liés aux dynamiques actuelles d'(in)sécurité tout en proposant de nouvelles perspectives.

Privilégiant les études empiriques et les approches originales en termes de politique interne et/ou externe, il repose sur trois axes de recherche transversaux : la (re)définition des concepts de sécurité et d'insécurité à l'heure de la globalisation ; les enjeux inhérents aux pratiques (in)sécuritaires et aux sentiments d'(in)sécurité qui les fondent ; les réponses à apporter aux questions de sécurité et d'insécurité. Complémentaire aux analyses disciplinaires classiques de ces objets de recherche en Science politique, cet ouvrage livre un regard neuf sur des thématiques plus que jamais d'actualité.

Biographie

Sophie Wintgens est maître de conférences au sein du Département de Science politique de l'Université de Liège. Elle est également chercheuse au Center for International Relations Studies (CEFIR) et chercheuse invitée au Centre d'études et de recherches internationales (CERI) de Sciences Po Paris. Geoffrey Grandjean est chargé de cours au sein du Département de Science politique de l'Université de Liège. Licenciée en Criminologie (2006), Stéphanie Vanhaeren est attachée de recherche au sein du Département de Science Politique de l'Université de Liège (Gouvernance et société).