L'intemporalité perdue
facebook twitter

L'intemporalité perdue

et autres nouvelles

de

chez NIL

Paru le | Broché 232 pages

Grand format Livre broché
18.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Agnès Desarthe | préface Capucine Motte


(Le Genre urbain)

Un recueil de nouvelles dressant les portraits des femmes et des conditions féminines de son époque.


L'écriture vivifiante d'Anaïs Nin se déploit à merveille dans L'intemporalité perdue et autres nouvelles, des textes jusque là jamais éditées de l'autrice, écrits avant la parution de ses plus grands succès. L'analyse acerbe et délicate de la société et du quotidien, de la paradoxalité et de la complexité de l'être s'exprime ici à travers un florilège de personnage féminin dont la condition détermine les questionnements existenciels auxquels elles s'apprêtent et peint leur mal-être. Un style classique, mais une plume vigoureuse entraine les lecteur·trice·s dans un flot de scène de la vie quotidienne, transporté par une écriture poétique et onirique dont les récits sont construits par un équilibre subtil doux/amer. 

Un ouvrage audacieux, où l'onirisme côtoit le sarcasme et l'optimisme, où les petites filles abandonnent leurs poupées pour goûter à leurs larmes, où les femmes transgressent le paraître, prennent le large et explorent leur désir.


Des textes touchants et puissants, où le quotidien est transcendé par des personnages féminins remarquables aux questionnnements saisissants et bouleversants.




Comment raconter le désir - désir sexuel, appétit pour la vie, l'art... - d'une femme mariée, apprentie écrivaine au début du siècle dernier ? C'est à ce projet qu'Anaïs Nin semble s'atteler dans ces seize nouvelles inédites, écrites pour la plupart entre 1929 et 1931. On y croise une jeune femme qui, parée comme pour un grand voyage, largue les amarres d'un bateau attaché à un arbre au fond d'un jardin, une petite fille abandonnant ses poupées pour se consacrer à l'étude du goût de ses larmes, et bien d'autres personnages hantés par la dualité entre l'être et le paraître.

Ce recueil de nouvelles dévoile, grâce à la très belle traduction d'Agnès Desarthe, la genèse de l'oeuvre d'une des auteures les plus modernes et admirées du XXe siècle.
Un recueil de treize nouvelles, en majorité écrites entre 1929 et 1931. Elles mettent en scène une jeune femme qui largue les amarres d'un bateau attaché à un arbre, une petite fille qui délaisse sa poupée pour se consacrer à l'étude du goût des larmes ou encore un dangereux parfum qui transforme un appartement en un lieu de souvenirs. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 232 pages
Poids : 276 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37891-022-8
EAN : 9782378910228

Du même auteur : Anaïs Nin