L'oeuvre artisanale dans l'espace urbain : atlas bruxellois de la communalité
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 284 pages
Poids : 628 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-940711-11-6
EAN : 9782940711116

L'oeuvre artisanale dans l'espace urbain

atlas bruxellois de la communalité

de

chez MetisPresses

Collection(s) : VuesDensemble

Paru le | Broché 284 pages

Public motivé

32.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

L'oeuvre artisanale dans l'espace urbain. Atlas bruxellois de la communalité

De nos jours, alors que la pratique de l'urbanisme continue d'aborder le thème de la production dans une optique utilitariste, un foisonnement d'initiatives échappe à ce cadre cognitif, en témoignant du travail comme valeur existentielle. Aussi artisans de leur vie, les acteurs de ces initiatives engagent de nouvelles mises en réseau qui structurent les lieux de l'habitat, du travail et de l'exercice de la vie publique dans des spatialités singulières, en transformant profondément la relation du travail à la ville. Loin de représenter une modalité inédite de construction de la ville, ce mouvement s'inscrit dans la tradition de l'artisanat urbain, comprise ici à la lumière des travaux de Hannah Arendt, Fernand Braudel, William Morris et Karl Polanyi.

L'oeuvre artisanale dans l'espace urbain propose une mise en récit de la production de l'espace par les artisans, à travers l'élaboration d'une méthode d'analyse originale, le lisuel cartographique. Bruxelles en est le cas d'étude, emblématique de la tertiarisation de la ville au 20e siècle et haut lieu de l'élaboration des politiques urbaines européennes de réindustrialisation. Marine Declève compose ainsi un atlas dynamique de la ville qui met en résonance trois plans relatifs à des moments clé de son histoire économique - la ville noble de 1770, le nouveau Bruxelles industriel de 1910 et Brussels productive city de 2018 - avec les récits de vies artisanales et leurs empreintes dans le tissu urbain.

De cette recherche émergent des patterns spatiaux, issus des vies artisanales et figures d'une sociabilité urbaine singulière, ici définie comme communalité. Plus que l'architecture, c'est l'énergie sociale générée dans ces lieux qui fait signe, dévoilant l'intensité de l'action urbaine des métiers.

Biographie

Marine Declève est historienne de l'art et urbaniste, docteure EPFL en sciences de la ville et chercheure en résidence à l'Atelier Cartographique (Bruxelles). Elle a réalisé sa thèse au sein du living-lab de recherche urbaine Metrolab Brussels. Ses travaux de recherche se situent à l'intersection des champs de l'urbanisme, de l'histoire de l'art et de l'anthropologie. Elle s'intéresse tant à la culture du travail artisanal et à la part de l'artisanat dans la production du territoire qu'au rôle des récits et représentations cartographiques dans nos sociétés en mutation.