L'université et après ? : devenir sociaux des filles et fils d'immigrés (1950-2010)
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 246 pages
Poids : 380 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-22442-8
EAN : 9782343224428

L'université et après ?

devenir sociaux des filles et fils d'immigrés (1950-2010)

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Historiques

Paru le | Broché 246 pages

Public motivé

26.00 Disponible - Expédié sous 9 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Gérard Noiriel


Quatrième de couverture

L'université et après ? Devenir sociaux des filles et fils d'immigrés (1950-2010)

Ce livre analyse le devenir d'une population de filles et fils d'immigrés entrés à l'université de Lyon dans la deuxième partie du vingtième siècle. Plus précisément, il se penche sur le processus de socialisation de ces hommes et de ces femmes dans la société française à travers l'étude de leur devenir professionnel et matrimonial.

A partir d'une observation rétrospective longitudinale comparative (1950-2010), l'auteure analyse la mobilité intergénérationnelle et le degré d'adéquation entre le parcours universitaire et l'insertion sur le marché du travail à partir de différents indicateurs (origine nationale, genre, époque de sortie de l'université et/ou la formation initiale suivie).

Mais elle étudie également la situation matrimoniale, la formation du couple et les règles qui régissent le choix du conjoint, et rend compte de l'impact des trajectoires universitaires et professionnelles sur les comportements matrimoniaux de ces descendants d'immigrés.

Biographie

Hacina Ramdani est historienne spécialiste de l'immigration et du système éducatif français contemporain. Elle s'intéresse aux inégalités d'éducation à travers l'analyse des parcours scolaires et universitaires, professionnel et personnel de natifs et de filles et fils d'immigrés présents dans l'enseignement supérieur au vingtième siècle. Elle travaille tout autant sur des données quantitatives (bases de données, régression logistique, etc.) que qualitatives (archives, témoignages oraux, etc.).