La Bretagne n'a pas dit son dernier mot Lire les informations techniques

La Bretagne n'a pas dit son dernier mot

De Marcel Texier chez Yoran

Broché 248 pages
Paru le 24/05/2004
16,73
Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés

Un regard totalement inédit sur la question bretonne, totalement dépourvu d'agressivité mais plein de hardiesse. Un cheminement patient, mais aussi l'aboutissement d'une quantité énorme de lectures dans diverses langues, de participations à des congrès, colloques, séminaires et surtout d'une réflexion méthodique menée pendant plus de trente ans, le tout passé au crible d'une culture philosophique qui pousse celui qui la possède (ou en est possédé !) à aller toujours plus loin, à aller au fond des choses. Le résultat : un livre aux multiples facettes, qui ouvre des perspectives, bouscule quantités d'idées reçues, libère de préjugés enkystés chez beaucoup de Bretons, mais pas seulement eux. Ce livre n'est pas exempt de coups de gueule, de coups de colère, de coups de sang, mais l'auteur s'efforce toujours de les dominer, de les dépasser en se hissant à un niveau qui lui permet d'atteindre un état d'esprit plus serein et finalement plus lucide. L'humour pointe aussi son nez par-ci, par-là, ce qui ne gâte rien. Bref, c'est une bourrasque qui "décoiffe", mais balaie bien des miasmes, un coup de "gwalarn" (vent du nord-ouest en breton) dérangeant mais salubre dans le ciel breton et - pourquoi pas ? - français et européen.

Biographie

Marcel Texier, l'auteur, est agrégé d'anglais. Après avoir enseigné le français en Angleterre, en Suède et aux Etats-Unis, il a été professeur pendant vingt-trois ans à l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers où il était, en outre, chargé des relations avec les pays de langue anglaise et de l'Europe du Nord.

Natif du pays gallo, il s'est "éveillé" à la langue bretonne après son séjour aux Etats-Unis, en 1968. Depuis, il n'a cessé de se battre pour cette langue et pour les autres langues de moindre diffusion. Il a été, de 1978 à 1982, secrétaire général de l'Association Internationale pour la Défense des Langues et Cultures Menacées (A.I.D.L.C.M.). Il milite également au sein de l'Union Fédéraliste des Communautés Ethniques européennes (U.F.C.E.) et est membre du Conseil Consultatif de l'Institut International pour le Droit des Groupes Ethniques et le Régionalisme (I.N.T.E.R.E.G.). Il est vice-président de l'Organisation des Bretons de l'Extérieur (O.B.E.). Il est aussi vice-président de l'Association Européenne des Linguistes et Professeurs de Langues (A.E.L.P.L.).

La Bretagne n'a pas dit son dernier mot de Marcel Texier chez Yoran